EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

Lafarge voit le bout du tunnel

Lafarge voit le bout du tunnel

(Easybourse.com) Le cimentier français a publié vendredi des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre et s'est montré confiant dans sa capacité à poursuivre son désendettement en 2012. Le titre a pris la tête du CAC 40.

Ce ne sont pas des chiffres en béton, mais ils sont plutôt encourageants. Lafarge, premier cimentier mondial, a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 15,2 milliards d’euros (+3%) pour un bénéfice opérationnel de 2,2 milliards (-9%). La rentabilité s’est redressée au quatrième trimestre sous l’effet conjugué de la croissance des volumes vendus, de prix en hausse, et de mesures de réductions des coûts.

Pour 2012, Lafarge anticipe une hausse du marché mondial du ciment comprise entre 1 et 4%, et prévoit une progression des prix soutenue par la demande des pays émergents. L’inflation des coûts devrait en revanche être plus modérée qu’en 2011.

Le groupe, qui a annoncé au début du mois 460 suppressions d'emplois dans le cadre d'une réorganisation opérationnelle, indique avoir atteint son objectif de réduction de l’endettement net de 2 milliards d’euros en 2011. Cet objectif était prioritaire dans la mesure où Lafarge a été classé comme « investissement spéculatif » par Moody’s en raison justement du poids de sa dette.

Message positif

«L'endettement net du Groupe continuera à baisser en 2012 grâce à la mise en oeuvre d’actions visant à maximiser nos cash flows opérationnels. Parallèlement à l’exécution du programme d’économies de 500 millions d’euros, nous agirons sur nos prix de vente en réponse à l’inflation des coûts. Par ailleurs, nous poursuivrons nos efforts de réduction des investissements à hauteur de 800 millions d’euros, réaliserons plus d’un milliard d’euros de nouveaux désinvestissements stratégiques, et proposons de réduire le dividende à 50 centimes d’euro par action», a indiqué le PDG Bruno Lafont, cité dans un communiqué.

«Le message du groupe est positif envers le marché concernant les efforts internes pour sortir du tunnel et commencer à redresser sa rentabilité», commentent les analystes de Natixis, même si le bénéfice net, impacté par une dépréciation d’actifs en Grèce, ressort en baisse de 28% à 593 millions. «L’earning momentum (évolution des bénéfices) devrait, pour la première fois depuis 4 ans, arrêter de se dégrader, sauf « double dip » ou fort ralentissement dans les pays émergents», précise Natixis.

Vers 11h45, le titre signe la plus forte hausse du CAC40, +5,4%.


François Schott

Publié le 17 Février 2012

Copyright © 2014

Derniers commentairesAccès aux forums

LAFARGE

a la une

dossier

Doit-on avoir peur de la Chine cette année ? L'avis de cinq experts sur le pays

Doit-on avoir peur de la Chine cette année ? L'avis de cinq experts sur le pays

(Easybourse.com) Face au ralentissement prononcé de la croissance chinoise... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: finit la semaine au plus haut malgré W-Street indécis

(CercleFinance.com) - Tous les indices européens clôturent au plus haut: la dernière séance de cette semaine écourtée s'est inscrite dans le... 17/04 - 18h01
suite...

Wall Street

Wall Street marque une pause avant Pâques

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a marqué une pause jeudi après trois séances de gains, les intervenants rechignant à prendre de nouvelles... 17/04 - 22h33
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en hausse de 0,68%

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,68% vendredi, portée par des indicateurs et des résultats d'entreprise jugés... 18/04 - 08h06
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

La Russie commence à extraire du pétrole en Arctique

Le président russe Vladimir Poutine a salué vendredi le début de l'exploitation d'une plate-forme pétrolière russe située dans... 18/04 - 18h39
suite...

Taux

Le taux de chômage au plus bas depuis cinq ans en Grande-Bretagne

Le taux de chômage sur trois mois à fin février a diminué à 6,9% en Grande-Bretagne, son plus bas niveau depuis cinq ans, contre 7,2% pour... 16/04 - 11h11
suite...