EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

EDF triple son bénéfice en 2011 mais va devoir investir davantage

EDF triple son bénéfice en 2011 mais va devoir investir davantage

(Easybourse.com) L'électricien public a annoncé jeudi une progression de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices en 2011, grâce notamment à la hausse de sa production nucléaire. Mais le groupe va devoir consentir de lourds investissements afin de maintenir à niveau son parc de centrales.

Alors que Nicolas Sarkozy vient de réaffirmer il y a quelques jours la place prépondérante que doit jouer, selon lui, l’énergie nucléaire en France, l’électricien public EDF a fait savoir qu’il avait augmenté sa production au-delà de ses attentes en 2011.

«En France et en Grande-Bretagne, la production nucléaire dépasse les objectifs», indique le groupe dans un communiqué. Le « taux de disponibilité » du parc de centrales français, très regardé par les analystes, s’est amélioré, passant de 78,5% à 80,7%. En conséquence, les résultats financiers sont en hausse. Le chiffre d’affaires a progressé de 2,7% à 65,3 milliards d’euros pour un résultat opérationnel en hausse de 6,6% à 14,8 milliards. Le bénéfice net, lui, a triplé à 3 milliards d’euros, en raison d’une charge exceptionnelle qui avait impacté les comptes de 2010.

Vers un doublement des dépenses de maintenance?

Grâce ces bonnes performances, EDF confirme ses objectifs pour les années 2011 à 2015, à savoir une croissance de son résultat opérationnel (Ebitda) de 4 à 6% par an et une hausse du résultat net courant de 5 à 10% par an. L’entreprise versera un dividende de 1,15 euro par action en 2011, soit un taux de distribution des bénéfices de 60%. Toujours grâce à l’amélioration de ses performances opérationnelles, «le groupe pourra investir pour répondre aux grands enjeux énergétiques, en France et à l'international», affirme son PDG, Henri Proglio.

Les nouvelles exigences  liées à Fukushima devraient à elles seules entraîner un surcoût de 10 milliards d’euros


Cependant les analystes s’inquiètent des coûts croissants liés à l’entretien du parc nucléaire. Les investissements dans la maintenance nucléaire en France se sont élevés à 2 milliards d’euros en 2011, contre 1,4 milliard en 2009. Selon un récent rapport de la Cour des Comptes, ils devraient encore progresser pour atteindre la somme colossale de 55 milliards d'euros sur la période allant de 2011 à 2025 (3,7 milliards d’euros par an). Les nouvelles exigences de sécurité liées à la catastrophe de Fukushima devraient à elles seules entraîner un surcoût de 10 milliards d’euros. A cela s’ajoutera le coût de démantèlement des installations les plus anciennes, celui de la gestion à long terme des déchets radioactifs, et l’entretien du réseau.

La hausse des résultats ne suffira pas à couvrir l’ensemble de ces investissements. D’après le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Philippe de Ladoucette, les tarifs de l'électricité en France pourraient bondir de 30% d'ici à 2016 du fait des investissements prévus.

Vers 15h35, l’action EDF recule de 1,4% sur un marché parisien en baisse de 0,5%.

François Schott

Publié le 16 Février 2012

Copyright © 2015

Derniers commentairesAccès aux forums

EDF

a la une

interview

Dirigeant

dossier

Enfin un puissant rattrapage des actions européennes en 2015 ?

Enfin un puissant rattrapage des actions européennes en 2015 ?

(Easybourse.com) Les marchés actions européens ont connu une année 2014 en... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC 40: sous les 4600 points après la victoire de Syriza.

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse lundi matin au lendemain du triomphe de Syriza à l'issue des élections... 26/01 - 08h21
suite...

Wall Street

Wall Street attend la Fed après les annonces de la BCE

par Caroline Valetkevitch NEW YORK (Reuters) - Wall Street sera sans doute à l'heure de la Réserve fédérale la semaine prochaine, surtout... 25/01 - 16h30
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,25%

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a terminé en légère baisse lundi, affectée par la victoire de la gauche radicale anti-austérité aux élections... 26/01 - 07h18
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

GE dépasse les attentes malgré les activités pétrole-gaz

General Electric a annoncé vendredi une hausse de 9% des bénéfices de ses activités industrielles au quatrième trimestre, grâce entre autres aux... 23/01 - 14h43
suite...

Taux

La BCE laisse ses taux inchangés, les marchés attendent un QE

La Banque centrale européenne (BCE) a laissé jeudi ses taux d'intérêt inchangés, une décision sans surprise alors que les... 22/01 - 13h51
suite...