EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

EDF triple son bénéfice en 2011 mais va devoir investir davantage

EDF triple son bénéfice en 2011 mais va devoir investir davantage

(Easybourse.com) L'électricien public a annoncé jeudi une progression de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices en 2011, grâce notamment à la hausse de sa production nucléaire. Mais le groupe va devoir consentir de lourds investissements afin de maintenir à niveau son parc de centrales.

Alors que Nicolas Sarkozy vient de réaffirmer il y a quelques jours la place prépondérante que doit jouer, selon lui, l’énergie nucléaire en France, l’électricien public EDF a fait savoir qu’il avait augmenté sa production au-delà de ses attentes en 2011.

«En France et en Grande-Bretagne, la production nucléaire dépasse les objectifs», indique le groupe dans un communiqué. Le « taux de disponibilité » du parc de centrales français, très regardé par les analystes, s’est amélioré, passant de 78,5% à 80,7%. En conséquence, les résultats financiers sont en hausse. Le chiffre d’affaires a progressé de 2,7% à 65,3 milliards d’euros pour un résultat opérationnel en hausse de 6,6% à 14,8 milliards. Le bénéfice net, lui, a triplé à 3 milliards d’euros, en raison d’une charge exceptionnelle qui avait impacté les comptes de 2010.

Vers un doublement des dépenses de maintenance?

Grâce ces bonnes performances, EDF confirme ses objectifs pour les années 2011 à 2015, à savoir une croissance de son résultat opérationnel (Ebitda) de 4 à 6% par an et une hausse du résultat net courant de 5 à 10% par an. L’entreprise versera un dividende de 1,15 euro par action en 2011, soit un taux de distribution des bénéfices de 60%. Toujours grâce à l’amélioration de ses performances opérationnelles, «le groupe pourra investir pour répondre aux grands enjeux énergétiques, en France et à l'international», affirme son PDG, Henri Proglio.

Les nouvelles exigences  liées à Fukushima devraient à elles seules entraîner un surcoût de 10 milliards d’euros


Cependant les analystes s’inquiètent des coûts croissants liés à l’entretien du parc nucléaire. Les investissements dans la maintenance nucléaire en France se sont élevés à 2 milliards d’euros en 2011, contre 1,4 milliard en 2009. Selon un récent rapport de la Cour des Comptes, ils devraient encore progresser pour atteindre la somme colossale de 55 milliards d'euros sur la période allant de 2011 à 2025 (3,7 milliards d’euros par an). Les nouvelles exigences de sécurité liées à la catastrophe de Fukushima devraient à elles seules entraîner un surcoût de 10 milliards d’euros. A cela s’ajoutera le coût de démantèlement des installations les plus anciennes, celui de la gestion à long terme des déchets radioactifs, et l’entretien du réseau.

La hausse des résultats ne suffira pas à couvrir l’ensemble de ces investissements. D’après le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Philippe de Ladoucette, les tarifs de l'électricité en France pourraient bondir de 30% d'ici à 2016 du fait des investissements prévus.

Vers 15h35, l’action EDF recule de 1,4% sur un marché parisien en baisse de 0,5%.

François Schott

Publié le 16 Février 2012

Copyright © 2014

Derniers commentairesAccès aux forums

EDF

a la une

dossier

Le PEA-PME, un produit de niche?

Le PEA-PME, un produit de niche?

(Easybourse.com) Depuis son lancement en début d'année, le PEA-PME connaît un... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: ne tire guère avantage du record absolu du S&P à 1989

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,16% à 4.373) a reperdu deux tiers de son avance affichée vers 15H20 (peu avant l'ouverture de Wall Street). Les... 23/07 - 18h00
suite...

Wall Street

Wall Street ouvre en léger recul, résultats mitigés

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a débuté sur une note baissière mercredi, tout au moins pour le Dow Jones, après une nouvelle série de résultats... 23/07 - 16h03
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en très légère baisse

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en petite baisse de 0,1% mercredi, les investisseurs jouant la carte de la prudence dans un contexte... 23/07 - 08h17
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnement

La production de pétrole dans le monde serait suffisante pour satisfaire une demande en augmentation mais l'approvisionnement demeure menacé au... 11/07 - 11h27
suite...

Taux

Le taux de chômage au sens du BIT tombe à 6,5% au Royaume-Uni

Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué plus que prévu en juin au Royaume-Uni et le chiffre de mai a également été revu en baisse,... 16/07 - 11h21
suite...