EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

Les opportunités du Japon post-Fukushima

Les opportunités du Japon post-Fukushima

(Easybourse.com) La catastrophe nucléaire survenue au Japon, succédant à un séisme dévastateur, devrait mettre à mal l'économie nippone pour un certain temps. Plusieurs analystes restent néanmoins optimistes, faisant leurs les mots de Winston Churchill qui voyait une opportunité dans chaque difficulté.

À lire dans ce dossier.

  • Page 2 :
A en croire les récentes estimations de la Banque mondiale, le coût de la catastrophe japonaise pourrait atteindre entre 2,5 et 4% du PIB japonais, soit 122 à 235 milliards de dollars. Il convient toutefois de préciser, à l’instar d’Arnaud Bauduin, gérant actions à OFI Asset Management, que ce coût n’est pas encore définitif…

Un pays à reconstruire, des opportunités pour investir


Pour ce qui concerne les dégâts engendrés par le tsunami, le gérant estime qu’il va en effet falloir procéder à de lourds investissements de reconstruction de logements et d’infrastructures de transport, d’énergie et de communication.

Or depuis 1995, le nombre de mises en chantier n’a fait que se réduire pour atteindre 800 000 unités, contre le double au début des années 1990. L’investissement résidentiel ne représente d’ailleurs plus que 2% environ du PIB du pays, soit un niveau historiquement bas, selon Arnaud Bauduin.

il va falloir procéder à de lourds investissements de reconstruction de logements et d’infrastructures de transport, d’énergie et de communication

Dans ce contexte, le premier ministre japonais Naoto Kan, qui s’était fait élire sur un programme privilégiant les aides aux particuliers, a déjà annoncé un revirement de cette politique afin de faciliter la reconstruction des zones ravagées. Mécaniquement, cela devrait se traduire par de la croissance économique.

Aussi devraient naturellement en profiter, les entreprises japonaises présentes dans la construction (Kajima, Taisei), dans l’entretien d’infrastructures (Sho-Bond), dans les matériaux comme le ciment (Taiheiyo Cement, Sumitomo Osaka Cement), l’acier (Nippon Steel) et le verre (Nippon Sheet Glass).

Valeurs nippones à suivre

Parallèlement à la nécessaire reconstruction au Japon, plusieurs usines nippones (automobile, composants électroniques) ont été touchées indirectement par la catastrophe, mais avec des incidences directes sur leurs ventes et leur cotation.

Pour l’heure, l’essentiel des usines arrêtées le sont pour des raisons de coupures d’électricité réalisées pour économiser une ressource raréfiée par les fermetures de centrales nucléaires. L’impact est déjà perceptible, notamment sur le secteur automobile comme le prouve la pénurie de pièces détachées ayant généré elle-même une baisse de 13% de la production automobile mondiale.

Le marché a déjà fait le tri entre les victimes (utilities) et les bénéficiaires (BTP)

La clé du redémarrage réside donc dans le rétablissement du courant, ce qui reste encore problématique. Si la visibilité sur l’activité est limitée, les analystes pensent néanmoins que les groupes affichant des bilans de qualité et des valorisations historiquement basses constituent de véritables opportunités. Le marché a en effet déjà fait un tri rapide entre les victimes (les utilities ou «services aux collectivités») et les bénéficiaires (le BTP).

Dès lors, parmi les titres à privilégier figurent des valeurs très décotées comme Nippon Sheet Glass (verre pour la construction mais aussi les écrans tactiles de dernière génération), Mitsui & Co et Inpex (approvisionnement en matières premières), Hitachi (le nucléaire n’étant pas son cœur de croissance), et Sumitomo Mitsui Financial.

Nicolas Sandanassamy

Publié le 11 Avril 2011

Derniers commentairesAccès aux forums

a la une

interview

Expert
Rémi Lelu De Brach : Gérant taux Rémi Lelu De Brach,
Gérant taux Quilvest Gestion
« Nous voyons le taux directeur de la Fed à 1,125% fin 2015 »

dossier

Illiquidité, bulles financières, pertes en capital : les gérants du marché obligataire européen dans la tourmente

Illiquidité, bulles financières, pertes en capital : les gérants du marché obligataire européen dans la tourmente

(Easybourse.com) La gestion obligataire européenne est confrontée aujourd'hui... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: la hausse avait dépassé +9% en 72H, tassement logique

(CercleFinance.com) - Les acheteurs avaient 'fait le job' en début de séance en propulsant le CAC40 vers 4.295Pts (soit +370Pts ou +9% en ligne... 19/12 - 18h18
suite...

Wall Street

Wall Street hésite à l'ouverture faute d'indicateurs

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert vendredi sur une note hésitante après deux jours de rebond, le marché étant sans direction... 19/12 - 16h05
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en hausse de 2,39%

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 2,39% vendredi dans le sillage de Wall Street et après les commentaires optimistes de la... 19/12 - 07h28
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

Euro et pétrole au secours de l'économie française début 2015

L'économie française devrait retrouver un peu d'allant en 2015 sous l'effet de la baisse de l'euro et du pétrole, mais... 18/12 - 22h29
suite...

Taux

CREDIT AGRICOLE SA : Montant définitif émission de TSR 3% à taux fixe décembre 2014

 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Société anonyme au capital de 7 729 097 322 EUROS Siège social :... 18/12 - 15h23
suite...