EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

BCE : pour Mario Draghi, les banques européennes jouent le jeu

BCE : pour Mario Draghi, les banques européennes jouent le jeu

(Easybourse.com) Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE) a donné ce jeudi sa première conférence de l'année. Cette première prise de parole s'est concentrée pour l'essentiel sur le refinancement de l'économie de la zone euro, principalement au travers des banques.

Les opérations de refinancement à long terme, exceptionnelles, qui ont été décidées fin 2011 et dont la première version a été mise en œuvre au mois de décembre, sont des «opérations essentielles, efficaces, et temporaires» a déclaré Mario Draghi.

Pour ce dernier, ces opérations sont destinées à permettre deux phénomènes en particulier, une réduction des taux de rendement des dettes des Etats, et une poursuite de l’octroi du crédit aux entreprises et aux ménages dans des conditions satisfaisantes. «Le taux de croissance annuel des prêts accordés au secteur privé (entreprises non financières et ménages) a baissé pour atteindre 1,9% en novembre après 3 % en octobre. Globalement, malgré la modération de la croissance des prêts, nous ne sommes pas en mesure de penser que les tensions aggravées sur les marchés financiers aient donné lieu à un recul du crédit dans son volume.
Des effets négatifs peuvent cependant apparaitre à retardement. Il faut surveiller de près ce qu’il en sera à l’avenir
».

La BCE se différencie nettement dans son positionnement de la Réserve Fédérale américaine. Outre Atlantique, le financement de l’économie américaine se fait surtout par les marchés de capitaux, d’où la pertinence de procéder à un "quantitative easing" (processus d’assouplissement monétaire).
Le financement de la zone euro se fait, quant à lui surtout par les banques. La BCE a davantage une approche de "banking easing", en mettant à disposition des établissements bancaires une liquidité en quantité importante sur une durée longue. «La voie dans laquelle nous nous sommes engagés est clairement celle d’un élargissement des canaux de crédit et de prêt. Les banques constituent 80% du marché du crédit des entreprises contrairement aux Etats-Unis où les marchés de capitaux jouent un rôle plus significatif» souligne Mario Draghi.

La BCE semble penser que les banques jouent le jeu. Les taux des obligations souveraines des pays en difficulté ont diminué. Le taux à dix ans italien se situe à 6,5% et le taux espagnol à 5%. L’Espagne et l’Italie ont réussi avec brio des émissions obligataires de moyenne et courte échéance de jeudi matin.

S’il est vrai que les dépots effectués auprès de la BCE par les institutions bancaires sont très importants, de l’ordre de 500 milliards d’euros, Mario Draghi assure que les établissements qui ont participé à l’opération de refinancement de long terme ne sont pas les mêmes que ceux qui ont redéposé l’argent auprès de l’institution monétaire. «L’argent ne reste pas seulement dans les facilités de dépôts. Il circule dans l’économie. Ceux qui ont souscrit au prêt ne sont pas les même que ceux qui ont investi dans la facilité de dépôt».

Le constat dressé devra être vérifié dans les jours à venir. Les taux des obligations souveraines devront pour cela au moins rester stables si ce n’est continuer à reculer.
Les dépôts des banques auprès de la BCE devront en principe être moins importants.

I.H.

Publié le 12 Janvier 2012

Copyright © 2015

Derniers commentairesAccès aux forums

a la une

dossier

Enfin un puissant rattrapage des actions européennes en 2015 ?

Enfin un puissant rattrapage des actions européennes en 2015 ?

(Easybourse.com) Les marchés actions européens ont connu une année 2014 en... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: le seuil des 4.600 préservé malgré -2% à W-Street.

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le CAC40 a réduit de moitié ses pertes du début de l'après-midi et en termine à -1,08% après avoir... 27/01 - 18h34
suite...

Wall Street

Wall Street finit en baisse, le dollar pointé du doigt

par Ryan Vlastelica NEW YORK (Reuters) - Les résultats trimestriels décevants des grandes sociétés américaines, Microsoft et Caterpillar en... 27/01 - 22h36
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en hausse de 1,72%

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,72% mardi, à un pic de quatre semaines, portée par un courant d'achats... 27/01 - 07h21
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

L'Opep dit croire à un prochain rebond du pétrole

Les cours du pétrole semblent avoir atteint un plancher et pourraient rebondir très prochainement, a déclaré lundi le secrétaire général de... 26/01 - 14h11
suite...

Taux

La BCE laisse ses taux inchangés, les marchés attendent un QE

La Banque centrale européenne (BCE) a laissé jeudi ses taux d'intérêt inchangés, une décision sans surprise alors que les... 22/01 - 13h51
suite...