Les investisseurs restent très prudents ce vendredi en raison de l'arrivée à expiration des futures et des options de novembre.

Le rebond du début de séance n’était qu’un leurre puisque le CAC 40 se replie de 0,14% à 3 755,07 points à la mi-journée.

Hier, l’indice phare de la place parisienne a cédé 1,77% sur fond de craintes renouvelées quant à la vigueur de la reprise. Celle-ci sera lente et freinée par la hausse du chômage et l’explosion de l’endettement des Etats, a prévenu l’OCDE.

L’indécision devrait dominer au moins jusqu’à l’ouverture des marchés américains. Le Dow Jones est indiqué en légère hausse après sa glissade de la veille (-0,9%). Des opportunités d’achat sont à saisir alors qu’aucune statistique macroéconomique n'est attendue outre-Atlantique.

Les valeurs du jour

Les valeurs technologiques, sanctionnées hier après des commentaires négatifs de Bank of America, évoluent en ordre dispersé.
Thomson gagne 1,04% après avoir perdu plus de 5% hier. Mais ST Microelectronics s’enfonce de 2,09% après un recul de 3,60%.

Alcatel-Lucent grapille 0,36% après avoir signé la plus forte hausse du CAC 40 dans les premiers échanges. Le titre a plongé de 3,69% hier. Le groupe, déficitaire lors des 12 derniers trimestres, a annoncé qu'il anticipait une marge d'exploitation de 5% en 2010.

Michelin progresse de 0,83%. Le groupe souhaite renforcer ses capacités de production en Russie à condition que la reprise du secteur automobile se confirme en 2010.

Maurel & Prom cède 1,10% après avoir annoncé la découverte d'un gisement de pétrole au Gabon, au Kissenda. «Les tests sélectifs effectués sur une hauteur de 41 mètres ont donné un débit d'huile cumulé de 1 300 barils par jour» déclare la société dans un communiqué, ajoutant que l'ampleur de ces résultats était «inattendue».

F.S.