EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

L'Insee voit aussi la reprise!

L'Insee voit aussi la reprise!

(Easybourse.com) L'institut confirme l'amélioration de l'économie française et table sur une accélération de la croissance d'ici la fin de l'année. Cependant le chômage devrait rester à un niveau élevé.

Dans une note intitulée « L’éclaircie se confirme », l’Institut national de la statistique (Insee) a confirmé vendredi la reprise de l’économie française annoncée cet été par François Hollande.

« Dans l’ensemble des économies avancées, le climat des affaires retracé dans les enquêtes de conjoncture a continué de s’améliorer cet été, ce qui laisse attendre une poursuite de l’embellie d’ici la fin de l’année. En particulier, l’activité dans la zone euro devrait continuer de croître au second semestre (+0,1 % au troisième trimestre puis +0,3 % au quatrième), stimulée par le faible niveau de l’inflation, une modération de la consolidation budgétaire et le redressement de l’investissement après un ajustement très marqué », souligne l’institut.

« En ligne avec l’environnement extérieur, le climat des affaires s’améliore en France dans tous les secteurs », ajoute-t-il. Cette amélioration a commencé dès avril 2013 dans l’industrie et s’est étendue depuis l’été aux services, au bâtiment, au commerce de gros ainsi qu’au commerce de détail.

Résultat, l’Insee table sur une hausse du PIB de 0,2% cette année contre 0,0 % en 2012. « Ce faible écart en moyenne annuelle masque une nette accélération au cours de l’année 2013 », précise l’Insee.

Le glissement annuel du PIB atteindrait ainsi +0,8 % fin 2013 (contre -0,3 % fin 2012) et la richesse nationale retrouverait son niveau de début 2008. Jusqu'ici, l’Allemagne est le seul pays européen à avoir retrouvé son niveau de production d’avant-crise. « Cela ne veut pas dire que la crise est effacée », a nuancé Cédric Audenis, chef du département de la Conjoncture de l'Insee. Le retour de la croissance d’ici la fin de l’année devrait être sans conséquence sur le chômage qui poursuivra sa hausse au troisième trimestre, à 11,0 %, avant de se stabiliser au quatrième, précise l’Insee. Une stabilisation largement due aux emplois aidés.

F.S.

Publié le 04 Octobre 2013

Copyright © 2014

Derniers commentairesAccès aux forums

a la une

interview

Dirigeant

dossier

Le PEA-PME, un produit de niche?

Le PEA-PME, un produit de niche?

(Easybourse.com) Depuis son lancement en début d'année, le PEA-PME connaît un... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: déstabilisé par facteur géopolitique perd 0,1% hebdo.

(CercleFinance.com) - Singulière fin de séance avec un décrochage des indices européens sur des rumeurs (invérifiables, c'est la guerre des... 25/07 - 18h26
suite...

Wall Street

Wall Street finit en recul en raison de résultats décevants

par Rodrigo Campos et Ryan Vlastelica NEW YORK (Reuters) - Les résultats décevants d'Amazon et de Visa ont pesé sur Wall Street vendredi,... 25/07 - 22h22
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en hausse de 1,13%

(Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,13% vendredi, à son plus haut niveau en six mois, dans le sillage du record de clôture du... 25/07 - 08h44
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnement

La production de pétrole dans le monde serait suffisante pour satisfaire une demande en augmentation mais l'approvisionnement demeure menacé au... 11/07 - 11h27
suite...

Taux

Taux de chômage à 24,5% en Espagne, son plus bas niveau en 2 ans

Le taux de chômage en Espagne a reculé au deuxième trimestre à son plus bas niveau depuis deux ans pour s'établir à 24,5%, selon... 24/07 - 11h37
suite...