Samsung a encore dominé le marché de l'électronique grand public en 2012. Même s’il ne donne pas le détail de ses ventes, le géant coréen aurait écoulé 213 millions de smartphones l’année dernière dans le monde, selon le cabinet Strategy Analytics, loin devant Apple et ses 136 millions d'iPhone vendus.

Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 18% quatrième trimestre sur un an et son bénéfice net s’est envolé de 76%... à 7 040 milliards de wons (4,9 milliards d'euros). Modeste, Samsung se contente d'évoquer les « ventes solides » de ses téléphones Galaxy S3 et Galaxy Note 2, mais aussi de ses puces mémoire dont il est l’un des principaux fournisseurs au monde.

Mais il se montre également très prudent pour l'exercice en cours. « Au premier trimestre, la demande en smartphones dans les pays développés devrait ralentir » de même que les ventes de puces mémoire pour PC et téléphones portables, a-t-il averti. En outre, les marges devraient continuer de se comprimer en 2013 sous l'effet d'une concurrence accrue qui fait baisser les prix.

D'après de nombreux observateurs, le marché des smartphones arrive à maturité dans les pays développés et les consommateurs se tournent de plus en plus vers des téléphones moins chers. « Samsung et Apple sont tous les deux sous pression pour maintenir leur domination sur le marché, alors que des smartphones moins coûteux gagnent de l'élan en ce début 2013 », relève ainsi Jeff Orr, analyste chez ABI Research. Les deux groupes devraient continuer à dominer le marché mondial ces prochaines années mais leurs marges pourraient être plus faibles.

Apple a chuté de plus de 10% jeudi après la publication de ses résultats trimestriels. La sanction a été moins lourde pour Samsung, qui a tout de même cédé 2% vendredi.