EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

Nationaliser Florange, une idée scandaleuse selon Laurence Parisot

Nationaliser Florange, une idée scandaleuse selon Laurence Parisot

(Easybourse.com) La présidente du Medef s'est insurgée jeudi contre la volonté du ministre du Redressement productif de nationaliser l'usine d'ArcelorMittal à Florange. Elle juge la menace « inadmissible ».

Alors qu’Arnaud Montebourg s’est dit « prêt » hier à nationaliser le site ArcelorMittal de Florange, la patronne des patrons, Laurence Parisot, a fait savoir ce matin tout le mal qu’elle pensait d’une telle mesure. Cette menace est « est tout simplement et purement scandaleuse », a-t-elle estimé sur RTL. « S'il s'agit par de tels propos, tout simplement d'exercer une pression, de faire du chantage, dans le cadre d'une négociation, c'est inadmissible », a-t-elle ajouté.

Le gouvernement a jusqu'à samedi pour trouver une solution de reprise du site et se mettre d'accord avec ArcelorMittal, sans quoi ce dernier compte fermer définitivement les hauts-fourneaux. D’après Arnaud Montebourg, un autre aciériste serait prêt à reprendre Florange et à y investir près de 400 millions d’euros, à condition de pouvoir reprendre l’intégralité de l’usine. Or, ArcelorMittal n’accepterait de céder que les hauts fourneaux qu’il a déjà mis à l’arrêt.

« Toute notre société est construite sur un principe essentiel, celui du droit de propriété (...) Ebranler ce principe, comme ça, à la va-vite, c'est très grave, et en plus, ne l'oublions pas, c'est très coûteux », a estimé Mme Parisot. Ce n'est pas à l'Etat « de commencer à dire à chaque entreprise de France: ‘voilà votre stratégie’ (…) Seul l'entrepreneur (ndlr : ArcelorMittal) peut savoir ce qui est rentable ou pas », a-t-elle ajouté.

Déjà début octobre, Mme Parisot, avait jugé « consternant » la volonté du gouvernement d'imposer par la loi aux industriels de céder une usine viable promise à la fermeture, une mesure promise par François Hollande lors de sa campagne électorale.

Le chef de l’Etat a demandé mardi une poursuite des négociations avec ArcelorMittal mais n’a pas écarté l’idée de la nationalisation temporaire. Le verdict est attendu dans les tout prochains jours. Vers 15h00, l’action ArcelorMittal gagne 2,1% sur un marché parisien en hausse de 0,9%.

F.S.

Publié le 29 Novembre 2012

Copyright © 2014

Derniers commentairesAccès aux forums

ARCELORMITTAL

a la une

dossier

Doit-on avoir peur de la Chine cette année ? L'avis de cinq experts sur le pays

Doit-on avoir peur de la Chine cette année ? L'avis de cinq experts sur le pays

(Easybourse.com) Face au ralentissement prononcé de la croissance chinoise... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: les acheteurs l'emportent, Alstom booste les volumes.

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,65%) finit au contact des 4.480 après avoir tutoyé les 4.500Pts (4.499,3) puis rechuté vers 4.445 suite aux... 24/04 - 18h34
suite...

Wall Street

Wall Street ouvre en hausse avec Apple

NEW YORK (Reuters) - Le S&P-500 et le Nasdaq ont débuté dans le vert jeudi à Wall Street, tirés par les valeurs technologiques après les... 24/04 - 15h51
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,97%

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,97% jeudi, ayant accentué ses pertes dans l'après-midi après l'annonce par... 24/04 - 08h28
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

Baker Hugues et Aker Solutions s'allient dans le pétrole

Baker Hughes et Aker Solutions ont annoncé mardi une alliance entre leurs divisions sous-marines afin de réduire leurs coûts en réponse à la baisse... 22/04 - 15h27
suite...