Vallourec poursuit son rebond boursier vendredi grâce à plusieurs bonnes nouvelles qui ont permis au titre de gagner 11% depuis le début de la semaine. Vers 16h45, il gagne 3,4% sur un marché parisien en hausse de 0,5%.

Jeudi déjà, le titre a clôturé en tête du CAC 40 grâce à une recommandation d’achat de Cheuvreux estimant qu’il y a « suffisamment de potentiel pour une réévaluation de notre avis et une réévaluation de l'objectif de cours de 44 à 48 Euros ». L’analyste table sur un rebond de la demande mondiale de tubes industriels, en outre « le rebond des coûts de matières brutes est positif pour l'évolution des prix », souligne-t-il. Malgré un beau parcours boursier depuis début novembre, Vallourec afficherait toujours un retard de valorisation compte tenu du potentiel de son marché.

Ce vendredi, Vallourec a par ailleurs dévoilé la signature d’une série de contrats dans le domaine du nucléaire. « Valinox Nucléaire, spécialisée dans les tubes pour centrales nucléaires, a remporté fin 2012 plusieurs commandes significatives, représentant au total plus d'un an de charge pour son usine de Montbard (Côte-d'Or). Les livraisons s'effectueront entre 2013 et 2015 », précise le groupe dans un communiqué.

Ces contrats ont été passés avec EDF et concernent la rénovation du parc nucléaire français ainsi que l’équipement de deux centrales en Corée du Sud et d’une troisième en Chine. Signe de l’importance de ce dernier marché, Valinox Nucléaire achèvera mi-2013 la construction d'une usine en Chine, dans la région de Canton. Pour le courtier Oddo, ces contrats constituent « une bonne nouvelle » même si la part dédiée au secteur nucléaire reste limitée à l'échelle du groupe (environ 20% du chiffre d'affaires de la division PowerGen soit environ deux tiers du chiffre d'affaires groupe). Oddo conserve toutefois sa recommandation Neutre en attendant la publication des résultats annuels, prévue le 20 février.