La croissance des économies du G7 (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada et Russie) devrait être plus vigoureuse que prévu en 2012, mais la reprise reste fragile et devrait se dérouler à des rythmes différents en Amérique du Nord et en Europe, explique l’OCDE dans sa dernière Evaluation économique intérimaire.

Si elle ne fait pas de prévision chiffrée sur l’ensemble de l’année, l’Organisation estime la croissance moyenne des sept pays industrialisés à 1,9% au premier semestre. «Nos prévisions pour le premier semestre de 2012 font apparaître une croissance soutenue aux États-Unis et au Canada, mais beaucoup plus faible en Europe, où les perspectives restent incertaines», précise Pier Carlo Padoan, son chef économiste.