EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

L'OPEP et l'AIE dévoilent leurs prévisions pour la demande et l'offre de pétrole en 2013

L'OPEP et l'AIE dévoilent leurs prévisions pour la demande et l'offre de pétrole en 2013

(Easybourse.com) L'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et l' AIE (Agence internationale de l'énergie) ont rendu compte, mercredi pour le premier et ce vendredi matin pour la seconde, de leurs prévisions en matière de demande et d'offre de pétrole pour 2013.

Selon les deux organisations, la demande de pétrole devrait être plus importante. Par ailleurs, l’offre devrait surtout croitre grâce aux pays non membres de l'OPEP.

Du coté de la demande

L’AIE, a relevé ses prévisions pour la demande de pétrole de 240 000 barils par jour. La consommation mondiale devrait ainsi s'intensifier de 900 000 barils par jours ou 1% cette année pour atteindre un volume record de 90,8 millions de barils.
La Chine devrait jouer un rôle moteur dans cette consommation. Le pays devrait utiliser 390 000 barils par jour supplémentaires en 2013. Cela représente une hausse de 4% par rapport à 2012. Au total, 10 millions de barils par jour devraient être épuisés par la deuxième puissance mondiale (135 000 barils de plus que l’estimation initiale) sous l'effet de la reprise de la dynamique de son économique. 

Hier, l’OPEP a signalé, de son côté, escompter une hausse de la demande mondiale de 800 000 barils par jour. La demande pour le pétrole découlant des pays membres du cartel devrait reculer de 200 000 barils par jour.
La demande provenant des pays de l’OCDE devrait continuer à fléchir de 200 000 barils par jour.

Du coté de la production


L’OPEP et l’AIE sont tous deux d’accord pour constater une baisse de la production au sein des pays membres de l’OPEP et une hausse de la production au sein des pays non membres.

Selon l’AIE, l’Arabie Saoudite, le plus important exportateur, aurait procédé en 2012 à la plus forte réduction de sa production en 30 ans, de 290 000 barils. La production estimée atteint à ce jour 9,4 millions de barils.
Les pays de l’OPEP, dans leur ensemble, auraient affaibli en décembre leur production à son plus faible niveau sur un an, soit 30,65 millions de barils (265 000 barils en moins).
Selon l’OPEP, la production aurait baissé à 30,37 millions de barils par jour en décembre, soit un chiffre avoisinant.

Selon l’AIE, la production des pays qui n’appartiennent pas à l’OPEP comme les Etats-Unis, le Canada, ou encore le Brésil, devrait connaitre en 2013 sa plus forte augmentation depuis 2010.
980 000 barils par jour devraient être rajoutés. La production devrait atteindre 54,3 millions de barils par jour. C’est 150 000 barils de plus que la projection initiale.

Selon l’OPEP, les Etats-Unis à eux seuls devraient booster leur production de 490 000 barils par jour, à 10,44 millions de barils par jour (grâce à l’exploitation des sites au Golf du Mexique, dans le Dakota du nord, au Texas).

L'état des stocks

Selon l’AIE, les stocks de barils dans les pays développés auraient diminué en fin d’année après avoir progressé à leur plus haut niveau en 2012, sur cinq ans. En novembre, le recul de ces stocks, qui s'élevaient 2,7 milliards de barils, serait de 18,7 millions de barils. Le stock de pétrole raffiné représenterait 30 jours de consommation.

Conséquence pour les raffineurs

L’AIE fait le constat que de nombreuses raffineries en Europe ont diminué leur production en raison d’un recul des marges de 3 dollars le baril en Europe du nord et de 2 dollars en Europe du sud.



I.H.

Publié le 18 Janvier 2013

Copyright © 2014

Derniers commentairesAccès aux forums

a la une

dossier

Le PEA-PME, un produit de niche?

Le PEA-PME, un produit de niche?

(Easybourse.com) Depuis son lancement en début d'année, le PEA-PME connaît un... suite

Les dernières tendances

Paris

CAC40: ne tire guère avantage du record absolu du S&P à 1989

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,16% à 4.373) a reperdu deux tiers de son avance affichée vers 15H20 (peu avant l'ouverture de Wall Street). Les... 23/07 - 18h00
suite...

Wall Street

Wall Street finit sur une note indécise

par Ryan Vlastelica NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sur une note indécise mercredi, avec un Dow Jones en baisse mais un nouveau record... 23/07 - 22h27
suite...

Tokyo

La Bourse de Tokyo finit en très légère baisse

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en petite baisse de 0,1% mercredi, les investisseurs jouant la carte de la prudence dans un contexte... 23/07 - 08h17
suite...

Devises

CHANGES: Le marché est peu actif avant le PIB des Etats-Unis

Les marchés des changes montrent des signes de nervosité vendredi en... 28/01 - 14h13
suite...

Mat. 1ères

Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnement

La production de pétrole dans le monde serait suffisante pour satisfaire une demande en augmentation mais l'approvisionnement demeure menacé au... 11/07 - 11h27
suite...

Taux

Le taux de chômage au sens du BIT tombe à 6,5% au Royaume-Uni

Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué plus que prévu en juin au Royaume-Uni et le chiffre de mai a également été revu en baisse,... 16/07 - 11h21
suite...