EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

Rapport IBM : La technologie est la clé du développement et de la compétitivité accrue de Nairobi

- Rapport IBM : La technologie est la clé du développement et de la compétitivité accrue de Nairobi

NAIROBI, Kenya , March 8, 2012 /PRNewswire/ --

- La transition d'une population rurale vers une population urbaine est prévue d'ici 2020 au   Kenya , des approches et des technologies modernes aideront à transformer les systèmes urbains

IBM (NYSE : IBM) a annoncé aujourd'hui le lancement d'un rapport intitulé «  A Vision of a Smarter City: How Nairobi Can Lead the Way into a Prosperous and Sustainable Future  » (la vision d'une ville plus intelligente : comment Nairobi peut-elle montrer la voie d'un futur prospère et durable) qui souligne que le transport, l'énergie et la sécurité publique sont les trois domaines clés pour répondre aux besoins de la population croissante de Nairobi qui est plus émancipée économiquement, plus mobile et plus jeune.

(Photo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120307/NY66213 ) (Logo :  http://photos.prnewswire.com/prnh/20090416/IBMLOGO )

Le rapport, premier du genre en Afrique, s'appuie sur les points de vue de leaders et d'experts du secteur public et privé, de la Banque mondiale, d'UN-HABITAT et d'organisations de la société civile. Le rapport indique comment la ville de Nairobi peut tirer avantage des dernières technologies et des meilleures pratiques internationales pour se transformer en une ville plus intelligente et plus efficace alors qu'elle s'efforce de faire face à une population grandissante et qu'elle en passe de devenir l'un des plus grands centres économiques africains.

« Avec l'augmentation de l'urbanisation et d'importantes possibilités économiques, des villes africaines majeures comme Nairobi sont soumises à une pression de transformation sans précédent », déclare Tony Mwai , directeur général national  chez IBM Afrique de l'Est. « Pour que Nairobi atteigne son plein potentiel en tant que centre économique régional, de nouvelles technologies et de nouvelles approches seront nécessaires afin de moderniser les systèmes de la ville et de la transformer en un meilleur endroit pour vivre, travailler et faire du commerce »

Les défis démographiques du   K enya Nairobi abrite actuellement une population d'un peu plus de trois millions d'habitants, mais l'on s'attend à ce que ce chiffre grimpe jusqu'à plus de cinq millions d'ici à 2020, car la migration vers les zones urbaines se poursuit.

« Le Kenya connaît une transition simultanée dans le domaine démographique et géographique », explique Wolfgang Fengler , le chef économiste de la Banque mondiale au Kenya . « De nos jours, le Kenya est un pays rural, mais d'ici à 2033, il sera un pays urbain et c'est Nairobi qui accueillera le plus grand afflux de nouveaux citoyens ».

Lutter contre la congestion de la circulation nécessite de nouvelles approches ainsi que de nouvelles infrastructures Selon l'enquête d'IBM relative aux difficultés des navetteurs, les citoyens de Nairobi occupent la quatrième place au niveau des navettes les plus pénibles au monde. Les fonctionnaires municipaux estiment que la perte de productivité, la consommation de carburant et de la pollution dus aux embouteillages coûtent à l'économie plus de 50 millions KES (600 000 USD) par jour.

Les autorités municipales investissent actuellement afin d'améliorer les routes et l'infrastructure de base de Nairobi . Toutefois, le rapport souligne que les investissements dans le réseau routier de la ville ne devraient pas être la seule stratégie pour aborder la congestion de la circulation.

« Nairobi a besoin de toute urgence de nouvelles alternatives de transport. Il est de plus en plus évident que Nairobi doit aller au-delà du modèle traditionnel de la construction de routes pour résoudre les problèmes de la circulation. Il faudrait arriver à combiner l'infrastructure physique à de nouvelles façons de penser et aux nouvelles technologies », déclare Andre Dzikus , Unité de mobilité urbaine chez UN-HABITAT.

Le rapport d'IBM énumère un certain nombre de solutions technologiques imaginables, y compris des systèmes améliorant l'automatisation et la régulation de la circulation, des micropuces intégrées aux permis de conduire pour enregistrer les itinéraires d'un conducteur, des modèles de tarification d'utilisation de routes, et l'utilisation de la densité des signaux de téléphone mobile de repérer et de prévoir les embouteillages.

Une électricité fiable et abordable accroît l'efficacité et la compétitivité L'électricité est un enjeu crucial et urgent pour les personnes vivant et travaillant à Nairobi . Selon KENGEN, Nairobi connait 11 000 fluctuations de haute tension et pannes d'électricité mensuellement. Pour que Nairobi réalise son rêve de ville intelligente, l'énergie doit être abordable et fiable.

« Le manque de fiabilité de l'approvisionnement électrique de Nairobi n'est pas juste un inconvénient, c'est également un problème économique majeur », déclare Linus Gitahi , PDG de Nation Media Group.

Le rapport met en évidence certaines solutions pour les problèmes énergétiques de Nairobi comme le développement de sources d'énergie alternatives, les compteurs intelligents et des systèmes d'incitation destinés à changer la consommation d'énergie.

Un   Nairobi   plus sûr nécessite des technologies plus intelligentes et une plus forte collaboration La technologie aide déjà Nairobi à être plus intelligente et émanciper ses citoyens. Par exemple, pour améliorer la sécurité, un réseau de vidéosurveillance, toujours en expansion, a été déployé par des acteurs publics et privés. Toutefois, le rapport souligne que des technologies d'analyse sont nécessaires pour donner du sens aux données générées par les systèmes de sécurité publique.

Le rapport appelle également à une meilleure collaboration entre les secteurs publics et privés ainsi que plus d'intégration entre les ministères. Cette question est essentielle pour la sécurité publique, car les citoyens de Nairobi s'appuient sur un certain nombre de sociétés de sécurité privées ainsi que les ministères publics pour les services d'urgence. Le rapport suggère que le secteur public et le secteur privé partagent des ressources de service d'urgence et il indique que des systèmes d'informations centralisées pourraient améliorer l'aptitude de Nairobi à faire face aux incidents urbains principaux, comme l'explosion de carburant de l'année dernière et l'incendie du quartier défavorisé de Sinai où plus de 100 personnes avaient trouvé la mort.

« En collaborant avec le secteur privé, le gouvernement peut créer des villes qui répondent aux besoins de ses citoyens de manière plus efficace », a déclaré Bitange Ndemo, secrétaire permanent de l'information au Ministère de l'Information.

Le rapport souligne également comment les avantages au niveau de l'innovation technique du  Kenya pourraient être utilisés afin de résoudre certains défis de l'urbanisation. L'information dématérialisée, les technologies de la téléphonie mobile, les réseaux sociaux pourraient tous jouer un rôle.

« Ce qui est très intéressant par rapport au Kenya , c'est qu'il exporte autant qu'il importe des innovations », déclare Wolfgang Fengler de la Banque mondiale. « Le Kenya est vraiment remarquable au niveau de l'argent mobile, de l'approvisionnement par la foule (crowdsourcing) et de l'innovation ».

À propos   d'IBM :

Pour télécharger le rapport d'IBM intitulé « A Vision of A Smarter City: How Nairobi Can Lead the Way into a Prosperous and Sustainable Future » visitez : http://www-05.ibm.com/za/office/ke/en/

Pour obtenir davantage d'informations à propos de la stratégie d'IBM en  Afrique, veuillez visiter : http://www-03.ibm.com/press/us/en/presskit/34710.wss

Pour plus d'information à propos d'IBM Smarter Cities, veuillez visiter : http://www.ibm.com/smarterplanet/uk/en/sustainable_cities/ideas/index.html

Contacts Marie-Anne Kinyanjui / Vera Rosauer IBM East Africa MARIEKIN@ke.ibm.com    veraros@ke.ibm.com     +254-202-834-000

Jonathan Batty Marchés en expansion IBM Jonathan.Batty@pl.ibm.com   +48-69393-5403

Vineeta Durani IBM US vineeta.durani@us.ibm.com   +1-917-472-3694

Derniers commentairesAccès aux forums

a la une

interview

Expert
Nicolas  Franck : Directeur investissement et solutions clients Nicolas Franck,
Directeur investissement et solutions clients Natixis Asset Management
« Si le quantitative easing n'est pas lancé par la BCE, le marché pourrait estimer qu'il a été trompé »

dossier

Investir dans les PME : mode d'emploi

Investir dans les PME : mode d'emploi

(Easybourse.com) Longtemps réservé aux business angels et aux contribuables... suite