EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

Mon animation

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

  Actualités

Turgot AM voit une manoeuvre de l'Etat français derrièrel'offre de Technip sur CGG

AOF - Tous droits réservés.

Rassurés par la bienveillance des banques centrales et des statistiques macroéconomiques relativement stables, les marchés d'actions ont terminé la semaine dernière en territoire positif (+1,77% pour le MSCI World en euros, +1,7% pour le S&P 500 en euros et +4,39% pour l'EuroStoxx 50), rappelle Turgot Asset Management dans sa lettre hebdomadaire du 24 novembre. Au Japon, le gérant indique que les investisseurs ont assisté à quelques prises de profits à la suite de la publication de chiffres médiocres du PIB au 3e trimestre. Le Premier ministre Shinzo Abe a décidé de reporter une hausse de la TVA qui était programmée, de convoquer des élections législatives anticipées, et d'appeler à de nouvelles mesures de relance.

Du côté des entreprises du secteur de l'énergie, l'actualité a été marquée par le mouvement de consolidation dans les services pétroliers avec l'annonce de la fusion entre Halliburton et Baker Hughes et l'approche de Technip sur CGG, poursuit Turgot AM. Si le rapprochement Halliburton / Baker Hughes lui semble avant tout défensif, il démontre selon lui la réactivité des sociétés de services pour répondre à la baisse du prix du baril et l'intensité de la concurrence.

Du côté d'un rapprochement entre Technip et CGG, le gérant s'interroge sur la rationalité de l'opération d'un point de vue industriel dans la mesure où la sismique et l'ingénierie sont positionnées aux deux extrémités de la chaine des services pétroliers. Les deux sociétés ne présentent ainsi pas de synergies opérationnelles. Le meilleur argument pour cette offre est que Technip achète à un moment où la sismique marine ne peut pas aller beaucoup plus mal et met ainsi la main sur une bonne technologie (division geosciences et Sercel). Enfin, l'Etat français étant actionnaire des deux sociétés et détenant 18% des droits de vote de CGG pourrait être à la manoeuvre derrière cette opération, suppute Turgot AM.
Publié le 25 Novembre 2014 - 16h44

2014 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

  Actualités des fonds

a la une

interview

Dirigeant

dossier

Euro, dollar, franc suisse...la guerre des devises est-elle déclarée ?

Euro, dollar, franc suisse...la guerre des devises est-elle déclarée ?

(Easybourse.com) Ces derniers mois les monnaies ont connu des évolutions... suite

Interview Gérant  
 

Nelly Davies, Gérante

Tocqueville Finance 18/03/2013

Merci de renseigner ce champ

« Nous n'investissons que dans des sociétés que nous comprenons »

EspacePédagogique

Les Fiches Le Lexique