EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

  Actualités

Les actions et les valeurs immobilières devraient gagner en popularité, selon ING IM

AOF - Tous droits réservés.

Au cours de ces dernières années, les vastes injections de liquidités des banques centrales, en particulier de la Fed, ont largement soutenu les flux d'investissement et la fin imminente de cette ère rend dès lors nerveux, observe Valentijn van Nieuwenhuijzen, directeur de la stratégie monde chez ING Investment Management. L'attente de nouvelles mesures de la part de la BCE a toutefois donné une nouvelle impulsion à la 'quête de rendement' au cours de ces derniers mois, indique le spécialiste. Alors que le taux de l'obligation d'État allemande à 10 ans est redescendu sous 1%, les taux des obligations d'État périphériques sont retombés à des niveaux que personne n'aurait osé envisager il y a deux ans. Tandis que cette dernière catégorie est toujours prometteuse, de nombreux segments obligataires n'offrent plus qu'un potentiel haussier limité aux investisseurs. En termes ajustés en fonction de l'inflation (attendue), les perspectives de rendements positifs deviennent de plus en plus faibles, constate Valentijn van Nieuwenhuijzen.

Selon lui, étant donné que la demande de placements générant des revenus devrait rester élevée, les actions et les valeurs immobilières devraient gagner en popularité. Cette opinion ne se fonde pas seulement sur la hausse attendue du nombre d'investisseurs à la recherche de revenus, mais aussi sur notre scénario central d'une amélioration de la croissance mondiale, des bénéfices et de l'emploi au cours des prochains trimestres, précise-t-il.

Pour l'Europe, les dernières mesures de la BCE constituent une stimulation bienvenue compte tenu des tensions persistantes avec la Russie et des chiffres économiques moins favorables de ces derniers mois. En dehors des taux plus faibles, l'euro s'est également déprécié, ce qui aiguillonne les exportations ainsi que l'inflation. Ceci stimule l'appétit des investisseurs pour le risque, tandis que la promesse de la BCE de faire «tout ce qui sera nécessaire» devrait soutenir la confiance des ménages et des entreprises.
Publié le 30 Septembre 2014 - 15h16

2014 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

  Actualités des fonds

a la une

dossier

Investissement socialement responsable (ISR): où en est-on ?

Investissement socialement responsable (ISR): où en est-on ?

(Easybourse.com) Alors qu'une majorité d'investisseurs particuliers se... suite

Interview Gérant  
 

Nelly Davies, Gérante

Tocqueville Finance 18/03/2013

Merci de renseigner ce champ

« Nous n'investissons que dans des sociétés que nous comprenons »

EspacePédagogique

Les Fiches Le Lexique