EasyBourse
Le courtier en ligne
de la Banque Postale

DJ30 :

Nasdaq :

Nikkei :

Brent :

CAC40 :

€/$ :

Or :

Les ratios de structure

Un ratio est un rapport ou relation entre deux grandeurs économiques ou financières d’une entreprise ayant une relation de cohérence ou de corrélation ente elles. Il permet ainsi d’établir des comparaisons à l’intérieur d’une entreprise ou entre plusieurs entreprises appartenant au même secteur d’activité.

Il existe différentes catégories de ratios :

1 – L’équilibre financier

 - Le Fonds de roulement net (FRN)

Il se définit à partir du bilan schématisé sur la base d’un critère de durée des emplois et des ressources. Le FRN correspond au solde entre les ressources à plus d'un an, appelées les «ressources stables» et les immobilisations, c’est-à-dire les emplois stables à plus d'un an.

Formules :

Par le haut du bilan : FRN = capitaux permanents - actifs immobilisés

Par le bas du bilan : FRN = actifs circulants - dettes à moins d’un an

Interprétation :

Par le haut du bilan, le FRN représente un excédent des capitaux durables par rapport aux actifs immobilisés, ce qui signifie que les capitaux permanents servent à financer deux types d’emplois : les actifs immobilisés (soit les investissements cumulés de l’entreprise) et les actifs circulants (soit les éléments détenus par l’entreprise et qui sont susceptibles d’être transformés en monnaie à moins d’un an).

Par le bas du bilan, le FRN représente un excédent des actifs circulants par rapport aux dettes que l’entreprise doit éponger à moins d’un an. Un FRN positif signifie que l’entreprise va constater au cours des années à venir des rentrées suffisantes pour assumer les dettes courtes et qu’elle présente en plus une certaine marge de sécurité.

Très peu utilisé en analyse financière aujourd’hui, il sert surtout à vérifier que les emplois à long terme sont financés par des ressources stables (capitaux propres, dette à plus d’un an), et non par des ressources à court terme, exigibles à tout moment, qui fragilisent la structure financière de l’entreprise.

Synonymes : ratio d'endettement à court terme, ratio de liquidité générale, ratio de roulement, ratio de solvabilité à court terme.

- Le Besoin en fonds de roulement (BFR)

Le BFR correspond à un besoin de financement créé par l’activité courante de l’entreprise, et principalement son activité d’exploitation, c’est-à-dire le cycle fondamental qui reproduit de manière permanente et continue des opérations d’approvisionnement, de production et de vente, opérations qui supposent que l’entreprise détienne des actifs. Le besoin en fonds de roulement doit donc être considéré comme un investissement nécessaire au fonctionnement de l'entreprise et donc financé par des capitaux permanents.

Formule :

BFR d'exploitation = stocks + créances client

– dettes fournisseurs

– dettes fiscales et sociales

Interprétation :

Si le BFR est positif, cela signifie que les emplois d’exploitation de l'entreprise sont supérieurs aux ressources d'exploitation. L'entreprise doit donc financer ces besoins à court terme en ayant recours soit à l'aide de son excédent de ressources à long terme (fond de roulement) soit à l'aide de ressources financières complémentaires à court terme (concours bancaires...). S’il est nul, cela signifie que les emplois d'exploitation de l'entreprise sont égaux aux ressources d'exploitation ; l’entreprise n'a donc pas de besoin d'exploitation à financer puisque le passif circulant suffit à financer l'actif circulant.

Enfin, s’il est négatif, c’est le signe que les emplois d'exploitation de l'entreprise sont supérieurs aux ressources d'exploitation et dans cette hypothèse, l'entreprise n'a donc pas de besoin d'exploitation à financer puisque le passif circulant excède les besoins de financement de son actif d'exploitation et l'entreprise n'a donc pas besoin d'utiliser ses excédents de ressources à long terme (fond de roulement) pour financer d'éventuels besoins à court terme. Le secteur de la distribution se situe dans cette configuration : les clients paient sans délais des marchandises acquises auprès de fournisseurs avec délais. Le BFR de ces entreprises est donc négatif.

- La Trésorerie nette

Il ne s’agit pas ici d’un ratio, mais le calcul du solde de trésorerie nette est considéré comme la formule officielle permettant d’apprécier la situation financière d’une entreprise. C’est la différence entre la trésorerie « brute » (VMP et disponible) et l’endettement bancaire et financier à court terme.

Formules :

Par le bas de bilan :

Trésorerie nette = trésorerie actif - trésorerie passif

Par le haut de bilan :

Trésorerie nette = fonds de roulement – besoin en fonds de roulement

Interprétation :

Si la trésorerie nette de l'entreprise est positive, cela signifie que les ressources financières de l’entreprise sont suffisantes pour couvrir les besoins. L’entreprise pourra ainsi financer d’autres projets sans avoir à recourir à l’emprunt. Si la trésorerie est nulle, cela signifie que l’entreprise dispose de ressources financières permettant de satisfaire à la limite ces besoins. L’entreprise dispose ainsi de réserves limitées en vue de faire face à d’éventuelles dépenses d’investissement ou bien même d’exploitation. Enfin, si le résultat de la trésorerie nette est négatif, cela signifiera que l’entreprise ne dispose pas des fonds nécessaires pour couvrir ses dépenses et encore moins pour penser à investir. Elle devra donc solliciter de nouvelles sources de financement (emprunts bancaires…) pour satisfaire ses besoins de financement. Si l’entreprise ne parvient pas à accroître ses ressources financières, elle encourt un risque financier.

2 – Les Ratios de liquidité / solvabilité

- Le Ratio du fonds de roulement (FDR) ou current ratio

Egalement appelé «ratio de liquidité générale», il permet d’apprécier la capacité d’une entreprise à régler ses dettes et obligations à court terme. En d’autres termes, il permet de comparer l'actif à court terme au passif à court terme.

Formule :

Current ratio = actif à court terme / passif à court terme

Interprétation :

Dans la mesure où le FDR est positif, plus il sera grand, plus il sera facile pour l’entreprise de rembourser ses dettes. Si le ratio est de 1 pour 1, cela signifie que pour chaque euro de passif à court terme, l’entreprise dispose de 1 euro d’actif à court terme pour le rembourser. Si le ratio et supérieur à 1, cela signifie que l’entreprise dispose d’une marge de manœuvre pour faire face à ses obligations à court terme. Un ratio inférieur à 1 signifie un risque de défaillance car il suffit qu’une petite partie de la marchandise se déprécie ou qu’un client devienne insolvable pour que l’entreprise ait de sérieuses difficultés à rembourser ses dettes. Cependant, si ce ratio est trop élevé, il est signe d’une mauvaise gestion du FDR ; chaque euro investi en trop dans un domaine est un euro emprunté à une autre source de financement.

- Le Ratio de liquidité réduite ou quick ratio

C’est le ratio de liquidité générale moins les stocks, considérés comme une immobilisation et insuffisamment liquide dans certains cas. Il constitue donc un indicateur plus précis que le ratio FDR.

Formule :

Quick ratio = (actif à court terme - stocks) / passif à court terme

Interprétation :

Si ce ratio est inférieur à 1, cela signifie que des pressions devront être exercées afin d’accélérer la vente des stocks de marchandises pour alimenter les liquidités de l’entreprise par les sommes nécessaires au règlement de ses obligations à court terme.

- Le Ratio de la structure d’endettement

Il permet de mesurer la proportion de la dette exigible totale payable dans l’exercice en cours ou dans la prochaine période comptable. Un élément à prendre en considération est le nombre de prêts effectués et remboursables sur de courtes périodes.

Formule :

Ratio de la structure d’endettement = passif à court terme / passif total

Interprétation :

Si ce ratio est élevé, il peut indiquer une pénurie de fonds de roulement qui est compensée par un crédit d’exploitation plus important que la normale.

Recherche

 

L'entreprise et la Bourse

 

Quelques Fiches

  1. La gestion d'actifs
  2. Tout est bon dans le dicton
  3. La finance comportementale
  4. La Bourse, pour faire quoi ?
  5. Fiscalité des SOFICA pour les personnes physiques
  6. Le Forex
  7. La multigestion
  8. Les placements solidaires
  9. La Directive UCITS III
  10. Le couple rendement risque
 

Le mot du jour

Le mot du jour : Résiliation (assurance)
Cessation définitive et anticipée du contrat.
En savoir plus
 

Joke du jour

Mon agent en courtage et moi travaillons sur un plan de retraite. Malheureusement il s’agit du sien !

En savoir plus