A lire aussi notre Dossier "Pourquoi avoir peur d'investir dans les biotechs ?"

En France, il apparaît que les ventes de génériques ont progressé de 20,4% par an en moyenne, depuis 2000, pour atteindre fin 2009 près de 2,34 milliards d'euros, soit 26% du marché remboursable selon les données du LEEM [Les Entreprises du Médicament].

Génériques : un avantage de coût
Les sociétés pharmaceutiques fabriquant des médicaments génériques bénéficient en effet d'un business modèle très avantageux : dans la mesure où les coûts de R&D sont plutôt faibles, sinon dérisoires, les «génériqueurs» peuvent vendre leurs produits jusqu'à 80% moins cher que les produits brevetés.