Airbus a annoncé lundi avoir été sélectionné par l'Inde pour lui fournir six avions ravitailleurs A330, une vente qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives à l’avionneur dans ce pays. D'après des sources industrielles, les besoins de l’armée indienne sont à terme beaucoup plus importants que la demi-douzaine d’appareils concernée par l'appel d'offres.

Airbus Military avait déjà remporté un appel d'offres portant sur des ravitailleurs en Inde dans les années 2000, mais ce dernier avait été annulé pour vice de forme. Il avait répondu au nouvel appel lancé fin 2010 et a été préféré au constructeur russe Iliouchine, qui équipe actuellement l'armée de l'air indienne avec ses Iliouchine 78.

Le montant du contrat n’a pas été communiqué. « Des négociations détaillées vont désormais démarrer, ce qui devrait conduire à l'attribution en 2013 d'un contrat final de production pour un nombre prévu de six avions », précise Airbus Military dans son communiqué. Les estimations tournent autour d’un prix d’1,3 milliard de dollars.

L’Inde deviendrait ainsi le sixième client de l'A330 MRTT (multirole tanker transport), déjà commandé à 28 exemplaires par l'Australie, la Grande-Bretagne, l'Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis. La France a annoncé en octobre qu'elle allait en commander 14 à partir de 2013.

Airbus va cependant devoir se montrer patient. Dassault Aviation, sélectionné par l'Inde en janvier 2012 pour lui fournir 126 avions de combat Rafale, est toujours en négociation avec New Delhi pour confirmer le contrat.

Vers 11h30, le titre EADS s’apprécie de 0,6% sur un marché en hausse de 0,3%.