Air France-KLM va-t-il casser sa tirelire pour une compagnie low cost ? D’après le site spécialisé Luchtvaartnieuws, le groupe franco-néerlandais poursuit des discussions « avancées » avec Wizz Air, une compagnie basée en Europe de l’Est qui a réalisé un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2013 et se classe au cinquième rang des compagnies à bas coûts européennes.

Créée en 2003, Wizz Air dessert aujourd’hui une centaine de destinations au départ de Hongrie, Pologne, ainsi que des aéroports de Charleroi (Belgique) et Luton (Angleterre). La compagnie a renoncé à faire son entrée en bourse le mois dernier en raison des turbulences affectant le secteur – hausse des prix du pétrole, avertissement sur bénéfices de Lufthansa et, hier, celui d’Air France-KLM.

La compagnie franco-néerlandaise pourrait saisir cette opportunité pour renforcer sa filiale à bas coûts Transavia. Contrairement à Air France, Wizz Air a affiché un résultat net positif en 2013 (89 millions d’euros). Vers 12h30, le titre Air France-KLM prend 1,3% après avoir chuté de 8,7% mardi. Le groupe a revu à la baisse son objectif de marge brute d'exploitation en raison notamment de surcapacités sur ses lignes long courrier.