C'est un décollage assez inattendu pour Air France-KLM. Le titre a pris 12% après la publication des résultats annuels du groupe franco-néerlandais, jeudi 16 février, et s'adjugeait encore 3% supplémentaires vendredi après-midi. Sur l'ensemble de la semaine la hausse frôle les 25% !

Les résultats 2016 de la compagnie n'expliquent pas à eux seuls cette envolée. Certes le résultat d'exploitation de la compagnie a progressé de 34% à plus d'un milliard d'euros, pour un bénéfice net multiplié par sept à 792 millions. Mais ces chiffres étaient attendus par les analystes. Et ils masquent une baisse de la recette unitaire, l'un des indicateurs les plus importants dans le secteur. « Un premier angle permet de constater que les résultats sont en progression malgré un environnement concurrentiel et le contexte des attentats. Une deuxième approche permet de dire que, malgré la baisse du coût du pétrole, nos résultats sont toujours en retard par rapport à nos concurrents », a d'ailleurs nuancé le patron du groupe, Jean-Marc Janaillac. Et la compagnie d'avertir qu'il subsiste en 2017 un "fort niveau d’incertitudes sur les recettes unitaires et le prix du carburant en raison du contexte géopolitique, économique et de la situation de capacité de l’industrie".

En dépit ces perspectives pour le moins prudentes, Air France a fait état d'un début d'année "résilient" avec une augmentation des sièges kilomètres-offerts comprise entre 3,0 % à 3,5 % depuis le 1er janvier. Surtout les analystes saluent l'objectif d'économies fixé par la compagnie, à savoir une baisse d'au moins 1,5% de ses coûts unitaires, après 1% en 2016. Reste à savoir si le nouveau PDG Jean-Marc Janaillac parviendra là où ses prédécesseurs ont échoué: la réduction des coûts du personnel navigant. Les dernières négociations n'ont pas permis de trouver un accord avec les pilotes alors que l'accord collectif – dénoncé par la compagnie – se termine le 28 février. En 2016 les grèves du personnel navigant d'Air France (juin-juilllet) ont coûté 130 millions d'euros au groupe.