Mc Donalds a fait état d'une croissance de 4,3% de ses ventes en juillet au niveau mondial à périmètre comparable, une performance de nature à rassurer les marchés après un deuxième trimestre plus faible qu’attendu.

Le titre gagne près de 2% lundi dans des échanges d'avant-Bourse.

Aux Etats-Unis, principal marché du groupe, le chiffre d'affaires a progressé de 2,6%.

Il a augmenté de 7,2% en Europe et de 2,1% dans le reste du monde (Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique).

Sur le Vieux continent, le Royaume-Uni et la France ont enregistré les plus fortes hausses, tandis qu'à l'autre bout du monde, la Chine a pesé sur la performance.

Depuis le début d'année, les ventes ont progressé de 4,5% contre une hausse de 6,9% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre était toutefois ressorti en baisse de 7% à 5,64 milliards de dollars, en raison notamment d’effets de change défavorables. Les analystes s’étaient également inquiétés du repli de l’activité aux Etats-Unis.

Mc Donald’s y avait cependant gagné des parts de marché grâce à des classiques comme le Big Mac et à des nouveautés comme le lancement de cafés de spécialité, réunis sous la ligne McCafé, censés faire concurrence à l'offre de Starbucks.

F.S. (avec agences)