Sur les six premiers mois de 2010, le groupe agroalimentaire suisse Nestlé a présenté un bénéfice net en hausse de 7,5% sur un an, à 5,5 milliards de francs suisses, soit 3,96 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires semestriel du groupe suisse s'est élevé de 5,9%, à 55,3 milliards de francs, soit environ 39,8 milliards d'euros. Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a crû de 13,6%, à 8,4 milliards de francs, ce qui correspond à une marge EBIT de 15,1%.

La branche Alimentation et Boissons a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 5,7%, à 51 milliards de francs, soit une croissance organique de 5,7% et une croissance interne réelle de 4,2%. Les résultats semestriels de Nestlé se sont inscrits en ligne avec les attentes.

Par zones géographiques, la croissance organique pour toutes les activités Alimentation et Boissons est ressortie à 5,3% dans les Amériques, à 3,6% en Europe et à 10,4% en Asie, Océanie et Afrique. Le président du groupe, Paul Bulcke, a évoqué 'une performance semestrielle très réussie'.

Nestlé a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels, tablant sur une croissance organique d'environ 5% et une amélioration de la marge EBIT à taux de change constants par rapport à 2009. Toutefois, le groupe a prévenu qu'il se préparait à un second semestre plus difficile.