La Cour d'appel du District of Columbia a jugé que le groupe de vins et spiritueux français Pernod Ricard n'avait pas le droit de vendre son rhum cubain sous la marque Havana Club aux Etats-Unis. La licence d'exploitation de la marque du français a expiré et l'embargo américain sur Cuba ne lui permet pas de la renouveler, estime la justice américaine.

En effet, le groupe français demandait, par le biais de sa coentreprise Cubaexport avec le gouvernement cubain, le renouvellement de sa licence pour pouvoir utiliser la marque Havana Club aux Etats-Unis. Toutefois, ces décisions n'ont 'aucune conséquence sur la marque Havana Club en dehors des Etats-Unis', a précisé Pernod Ricard.

D'autre part, le groupe français avait déposé une plainte contre son concurrent américain Bacardi qui, selon Pernod Ricard, utilise illégalement et de manière trompeuse sa marque Havana Club aux Etats-Unis. Bacardi essaie également de faire enregistrer la marque aux Etats-Unis.

Ce mercredi vers 10h30, la valeur Pernod Ricard progressait de 0,93%, à 66,07 euros, dans un marché parisien en hausse de 0,80%, à 4 019 points.