Après avoir été percuté de plein fouet par les effets de la crise et avoir dû procéder à une restructuration en profondeur, le constructeur automobile américain General Motors devrait s'introduire en bourse avant la fin de cette année, d'après des sources proches du dossier citées par Reuters.

L'introduction en bourse de GM devrait permettre à l'Etat américain de ramener sa participation sous 50%, tandis qu'actuellement le Trésor américain détient 60,8% des actions GM qui a reçu des aides publiques de 50 milliards de dollars en 2009.

Selon les sources de l'agence de presse, le Trésor compterait ramener cette participation autour de 20% à l'occasion de la mise sur le marché.

Le constructeur automobile pourrait profiter de cette introduction en bourse pour lever jusqu'à 20 milliards de dollars, ce qui ferait de cette opération l'une des plus importantes introductions en bourse jamais réalisées à Wall Street, selon certaines sources de Reuters.

Ce mardi à Detroit, doit avoir lieu la première journée d'information financière organisée par l'équipe du nouveau PDG de GM, Ed Whitacre, qui devrait aborder les conditions de ce retour en bourse de GM.