Carlos Tavares promet un meilleur semestre pour Renault. Le nouveau Directeur Général de la marque au losange s'est voulu optimiste alors que les ventes ont dégringolé en France au premier semestre. Les immatriculations du groupe (marques Renault et Dacia) ont baissé de plus de 12% depuis le début de l'année, alors même que son concurrent et compatriote Peugeot-Citroën a vu ses ventes progresser de 2,9%. Pour la première fois, les ventes de la seule marque Peugeot ont même dépassé les ventes de la marque Renault.

Pour Carlos Tavares, les ventes devraient repartir dès le second semestre quand les effets du séisme au Japon se seront estompés. Le groupe de Boulogne-Billancourt estime que les difficultés commerciales de la marque au premier semestre doivent beaucoup aux difficultés d'approvisionnement. Lundi prochain, nous devrions connaître les performances commerciales du groupe au niveau mondial. Elles pourraient être soutenues par la dynamique des pays émergents où Renault est présent, notamment au Brésil et en Russie.

Pour autant, les résultats commerciaux s'ils sont en progression pourraient ne pas refléter les performances financières du groupe. Il faut dire que les deux derniers mois, le groupe propose d'importantes ristournes sur ses modèles. Sur la Clio III, la réduction s'élève pratiquement à 45% par rapport au prix catalogue initial. Les analystes regarderont les marge du groupe à la loupe. Les résultats financiers semestriels seront dévoilés plus tard.