Outre le fait que le marché est en chute libre dans son ensemble, il est nécessaire de noter que les valeurs automobiles s’affichent parmi les plus fortes baisses du Cac 40 aujourd’hui. Vers 14h30, alors que le Cac 40 enregistre une nouvelle baisse de 1,79%, le titre Peugeot dévisse de 7,81% à 20,66 euros et Renault lâche 7,11% à 29,75 euros.

Ce mouvement fait suite à une dégradation de recommandation sur le titre Peugeot par Morgan Stanley qui est passé de surpondérer à souspondérer. La banque a également abaissé son objectif de cours de 33 à 30 euros. La banque américaine revoit en fait à la baisse ses recommandations sur le secteur face aux perspectives de croissance du marché automobile européen, d'où l'impact sur le titre Renault.

La semaine dernière, HSBC avait abaissé son objectif de cours sur le titre du constructeur français à 24 euros contre 26 précedemment. La banque avait toutefois maintenu sa recommandation à sous-pondérer. Elle table également sur un résultat net 2012 inférieur de 20% par rapport au consensus.