Le groupe français PSA Peugeot Citroën a fait savoir ce weekend qu'il a l'intention de céder deux entreprises de location de voiture, la française National-Citer et l'espagnole Atesa, auprès du loueur américain Enterprise Holdings.

Les conditions financières de l'opération n'ont pas été communiquées. La finalisation de la transaction est attendue d'ici à la fin de l'année. Atesa est une filiale de Citer qui était jusqu'à présent une filiale de PSA Peugeot Citroën. Citer compte une flotte d'environ 30 000 véhicules, selon le communiqué. Cette acquisition va permettre à Enterprise Holdings de s'introduire sur de nouveaux marchés en Europe.

La semaine dernière, le constructeur automobile avait annoncé un plan visant à supprimer 6 000 postes, dont 2 500 emplois de prestataires extérieurs. Pour expliquer cette mesure et le plan de réduction des coûts, le président du directoire de PSA, Philippe Varin, a indiqué sur Europe 1 que la division automobile du groupe va 'reperdre' au second semestre tout ce qu'elle a 'gagné' lors des six premiers mois de l'année. 'Donc il faut anticiper et faire des économies. Ce que tout le monde ferait dans une situation de pertes', a-t-il souligné.

'Nous serons seulement proches de l'équilibre en 2011', a prévenu le dirigeant dans une interview accordée au Journal du Dimanche. 'Le marché ne s'est pas redressé en 2011 comme nous l'avions prévu. En Europe où nous réalisons toujours plus de la moitié de nos ventes, il sera au mieux stable cette année', a-t-il ajouté.

Ce lundi peu après l'ouverture, le titre Peugeot cédait 0,35%, à 12,65 euros, dans un marché parisien en baisse de 0,74%, à 2 974 points.