Le constructeur automobile français Renault travaillerait à un projet de véhicule ultra-économique à 2 500 euros, selon des sources internes citées par La Tribune.

'Cette gamme de petits véhicules ultra-simplifiés n'aurait toutefois a priori aucun rapport avec les projets un temps étudiés avec l'indien Bajaj (…). Même si un certain nombre d'idées, qui auront germé à cette occasion, seront naturellement reprises', explique le journal.

Ce nouveau programme de développement d'un véhicule à bas coût viserait en premier lieu les 'pays émergents les plus pauvres'. Cependant, 'ces modèles pourraient aussi avoir leur place sur le marché européen, à terme', précise le quotidien.

Le groupe français a déjà développé plusieurs véhicules à bas prix. Sa gamme Entry compte des modèles comme la Dacia Logan roumaine lancée en 2004, le modèle Sandero, et le 4x4 Duster.

Le projet devrait être confié à Gérard Detourbet, responsable jusqu'à présent de la gamme Entry. Renault a indiqué à l'AFP que 'Gérard Detourbet rejoindra l'Alliance [Renault-Nissan] à partir du 1er janvier 2012' pour 's'occuper entre autres de la plate-forme A (petites voitures) développée en Inde'. Néanmoins, le groupe n'a pas 'souhaité donner davantage d'informations sur un projet de véhicule à 2 500 euros'.

Ce mercredi vers 11h35, le titre Renault reculait de 0,91%, à 23,86 euros, dans un marché parisien en baisse de 0,76%, à 2 848 points. Depuis le début de l'année, la valeur a perdu plus de 44%.