Dans un communiqué publié ce mardi, l’équipementier automobile Valeo a annoncé qu’il allait faire l’acquisition d'une technologie de suralimentation électrique des moteurs conçue par le groupe britannique Controlled Power Technologies. Les conditions financières de cette opération n’ont pas été révélées.

Ce mardi vers 11h10, le titre Valeo perdait 3,70%, à 32,43 euros, dans un marché parisien en repli de 0,40%, à 3 188 points. Depuis le début de l’année, la valeur a reculé de plus de 23%.

Avec la technologie VTES (Variable Torque Enhancement System), les compresseurs sont entraînés par un moteur électrique au lieu des gaz d'échappement, indique Valeo. Cette technologie fondée sur l'utilisation d'un moteur à reluctance variable à très faible inertie, présente un temps de réponse très inférieur au turbocompresseur classique, ajoute le groupe français.

Couplé à un système de récupération d'énergie Valeo, le compresseur de suralimentation électrique permet une hybridation alternative, à coût compétitif, pour une économie de carburant pouvant aller jusqu'à 20% sur le cycle normalisé européen, souligne-t-il. Avec cette acquisition, 'Valeo confirme sa position unique dans les technologies de réduction des émissions de CO2, conformément à la stratégie développée par le groupe', selon le directeur général du groupe, Jacques Aschenbroich.