Renault pourrait renforcer sa coopération avec Daimler (Mercedes) dans les véhicules utilitaires. C’est ce qu’a indiqué le patron de la branche utilitaire du constructeur allemand, Volker Mornhinweg, au magazine Automobilwoche.

«Avec Volkswagen, nous allons décider cette année de l’avenir de notre partenariat dans les gros utilitaires. L’une des options serait d’associer Renault à notre partenariat», a déclaré M. Mornhinweg dans cette interview, publiée dimanche.

Renault coopère déjà avec Daimler dans les petits utilitaires, en particulier sur la Kangoo, ainsi que sur la petite citadine Smart. Il produit cependant ses camionnettes Master en partenariat avec un autre constructeur allemand, Opel.

D’après M. Mornhinweg, l’arrivée de Renault dans l’alliance formée par Daimler et Volkswagen leur ouvrirait de nouvelles perspectives sur le marché mondial des VUL (véhicules utilitaires légers).

Vers 14h40, le titre de Renault prend 2,1% à la Bourse de Paris, sur un marché en baisse de près de 1%, tandis qu’à Francfort Daimler grignote 0,6% et Volkswagen 0,2%.