L’alliance Renault-Nissan va prendre le contrôle de son partenaire AvtoVAZ, fabricant des Lada et premier constructeur automobile russe.

«L'Alliance Renault-Nissan va prendre 50 % et une action d'Avtovaz», a indiqué à latribune.fr le directeur général de Renault Russie, Bruno Ancelin. «L'accord a été retardé à cause des élections en Russie. Mais c'est une question de semaines», a-t-il précisé.

D’après une source officieuse interrogée par le journal, la signature pourrait avoir lieu début avril. Actuellement, Renault détient 25% du capital du constructeur russe. Des analystes avaient rapporté l'été dernier des propos de Carlos Ghosn selon lesquels Renault monterait à 35% dans AvtoVAZ tandis que Nissan ferait son entrée dans le montage, probablement à hauteur de 15%.

L’alliance espère ainsi profiter du dynamisme du marché automobile russe (+39% en 2011 à 2,6 millions d’unités), où AvtoVAZ détient une part de marché de 23%. A eux trois, Renault, Nissan et Lada revendiquent 30% du marché et espèrent faire passer cette part à 40% d’ici 2015.

Le constructeur français avait déboursé quelque 800 millions d'euros pour acquérir un quart du capital d'AvtoVAZ fin 2008, juste avant la crise financière qui a provoqué une chute des ventes du constructeur russe et contraint l'Etat à le renflouer.

Vers 11h10, l’action Renault fait du surplace à la Bourse de Paris, sur un marché en hausse de 1,1%.