Valeo a annoncé jeudi la cession de sa division Mécanismes d’Accès, qui emploie 4500 personnes dans le monde, au groupe japonais U-Shin. Cette division commercialise sous la marque Neiman des verrous, antivols de direction, poignées et serrures pour l’automobile. Son prix de cession de monte à 223 millions d’euros.

« La réalisation de la cession est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence et devrait intervenir au plus tard le 31 mars 2013 », précise Valeo dans un communiqué.

La division, qui devrait générer en 2012 un chiffre d’affaires de 580 millions d’euros, avait été mise en vente dans le cadre d'un recentrage stratégique de Vaelo.  « Ce projet de cession s’inscrit dans la stratégie de Valeo visant à se focaliser sur la réduction des émissions de CO2 et l’accélération de sa croissance en Asie et dans les pays émergents », précise-t-il. Le groupe mise en particulier sur la Chine où il a récemment renforcé son alliance avec Ichikoh et espère doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2015.

Avant l'annonce de la cession, Morgan Stanley avait fortement dégradé hier son objectif de cours sur Valeo. L’analyste ne vise plus que 37 euros contre 46 précédemment, en raison de perspectives de bénéfices limitées en 2013, selon lui. Morgan Stanley reste toutefois confiant dans les perspectives de long-terme de l'équipementier automobile, d’où sa recommandation « Pondérer en ligne ».

Vers 12h15, Valeo gagne 1,4%, à 35,9 euros, sur un marché parisien en hausse de 0,2%.