Au quatrième trimestre 2012, le bénéfice net ressort en hausse de 472 millions de dollars par rapport au quatrième trimestre 2011, à 892 millions de dollars. La région Amérique du Nord a été particulièrement dynamique. Le bénéfice est de 1,4 milliard de dollar dans cette région du monde, contre 699 millions de dollars, seulement, en Europe.

Sur l’année, le bénéfice généré en Amérique du Nord monte à 7 milliards de dollars, contre 1,8 milliards en Europe.

Le bénéfice de l’ensemble de l’année a été impacté par des charges exceptionnelles à hauteur de 531 millions de dollars, soit 32 cents par action.

Le chiffre d’affaires atteint 152,3 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année, en progression de 1,5%. Au quatrième trimestre, ce chiffre d’affaires est en augmentation de 3% à 39,3 milliards de dollars.

«Sur une base sous-jacente, au cours du dernier trimestre de l’année, le chiffre d’affaires, le bénéfice et la marge, la liquidité disponible se sont accrus. Cela a été un bon trimestre » a commenté le directeur financier Dan Amman dans une interview accordée à CNBC.

L’année 2013 s’annonce positive pour le groupe. «Nous avons prévu tout une série d’introductions de nouveaux produits aux Etats-Unis et dans le monde » a précisé Dan Amman .

Parmi les nouveautés, devraient figurer une nouvelle génération de camions pick-up, la Chevrolet Silverado et la GMC Sierra. Un nouveau modèle de berline et un nouveau modèle de voiture de sport devraient également être commercialisés.
De manière à remédier à la perte de profit en Europe, General Motors a indiqué le 31 janvier dernier qu’il allait nommer une nouvelle personne à la tête d’Opel, Karl-Thomas Neumann. « Opel est une filiale clé pour assurer le succès mondial de GM » a affirmé le président Dan Akerson lors de la présentation des résultats.