M Ghosn s’est exprimé dans le cadre d’une conférence organisée en vue de présenter le début de la production d’un nouveau modèle, la Q50 à Sedan.

Selon ce dernier, la force de la devise japonaise avait érodé la contribution d’Infiniti au bénéfice de Nissan  ces deux dernières années. La gamme aurait représenté moins de 1% du profit dégagé.

Si le mouvement baissier du yen devait poursuivre et que la parité yen-dollar atteint les 110, contre 101 aujourd’hui, alors les voitures Infiniti devraient participer de manière importante au résultat opérationnel.

Lundi, Renault qui détient 43,4% du capital de Nissan a fait savoir que le constructeur japonais avait rapporté 433 millions d’euros de bénéfice au groupe au premier trimestre

Nissan escompte un bénéfice net en hausse de 23% à 420 milliards de yens pour l’ensemble de l’année fiscale qui se termine en mars 2014. Si tel était le cas, ce bénéfice serait le plus élevé en six ans.

Depuis le début de l’année la devise japonaise a perdu 25% de sa valeur contre le dollar. Hier, la parité a même atteint 102,15, soit un plus bas niveau depuis octobre 2008. De nombreux analystes anticipent un yen à 105-110 dollars.

Vers 9h30, l'action Renault gagne 0,30% sur la bourse parisienne.