Les nouveaux modèles de Renault et PSA se vendent bien. Le mois dernier, les deux groupes français ont été parmi les principaux bénéficiaires de la reprise du marché européen (+10,6% à 1,49 million de véhicules).

Les ventes de Renault ont bondi de 30,4% par rapport au mois de mars 2013, à 130 000 unités, tirées par une envolée de la marque à bas coûts Dacia (+53%). Les nouvelles Dacia Duster et Sandero semblent fonctionner à merveille, mais la marque Renault accélère elle aussi (+23%), grâce notamment au nouveau crossover Captur.

PSA, de son côté, affiche une hausse de 10,9% de ses ventes en mars, dont 12,9% pour Peugeot et 8,4% pour Citroën. Le succès du SUV compact 2008 conduit Peugeot à prévoir une augmentation de sa production. Cependant le nouveau directeur général, Carlos Tavares, a rappelé lundi l’objectif de prioritaire de réduction des coûts pour permettre au groupe de retrouver la rentabilité. Dans le cadre du nouveau plan stratégique, le nombre de modèles composant la gamme de PSA sera divisé par deux et une nouvelle marque, DS, verra le jour. PSA entend ainsi attaquer le segment 'premium' dominé par les constructeurs allemands.

Sur l’ensemble du premier trimestre, les ventes de Renault ont progressé de 19,6% et celles de PSA de 7,7%, sur un marché en hausse de 8,4%.