Alan Mulally, âgé de 68 ans, qui a pris les rênes de Ford en 2006 devrait se retirer avant la fin de l’année.

Mark Fields âgé de 53 ans a été nommé directeur des opérations en décembre 2012. Il a fait son entrée chez le constructeur en 1989.

Ford devrait faire une annonce en ce sens le 1er mai, avant l’Assemblée annuelle qui doit avoir lieu dans le Delaware le 8 mai.

Pour beaucoup d’analystes, Mark Fields devrait hériter d’une compagnie bien plus solide grâce aux nombreuses décisions stratégiques prises par Alan Mulally qui ont permis à Ford d’éviter un renflouement par l’Etat fédéral, contrairement à General Motors ou de Chrysler .

Grâce à un vaste plan de transformation, Ford a été en mesure de restaurer sa profitabilité en Amérique du Nord (à hauteur de 8,78 milliards de dollars en 2013), d’accroitre ses parts de marché en Chine (devançant Toyota) et de connaitre une reprise en Europe.

Ford a gagné 42,3 milliards de dollars ces cinq dernières années après avoir perdu 30,1 milliards de dollars entre 2006 et 2008.

En décembre dernier, le constructeur a toutefois averti que le coût de commercialisation de nouveaux véhicules et la détérioration de l’économie au Venezuela devrait mettre à mal les profits pour 2014.
Cette année, 23 lancements ont été programmés à travers le monde, qui devraient davantage rapporter à la firme en 2015.