Pour les deux roues aussi, Peugeot mise sur les marchés asiatiques. Le groupe a annoncé mardi son intention de céder 51% de sa branche scooters au conglomérat indien Mahindra & Mahindra. « Plus ancienne marque de scooters au monde, forte d’une histoire de plus de 100 ans, Peugeot Scooters apporterait son expertise reconnue ainsi qu’une gamme de scooters particulièrement séduisante. De son côté, M&M permettrait de poursuivre et d’accélérer le développement international, notamment en Inde l’un des marchés les plus dynamiques au monde », indique le groupe français dans un communiqué. Le groupe indien investira 15 millions d’euros dans le développement de l’activité à l’international.

Mais PSA annonce parallèlement la mise en oeuvre d’un « dispositif d’adaptation des emplois et des compétences » sur son site de Mandeure (Doubs). Quelque 80 « congés seniors » seront proposés aux salariés les plus âgés et le groupe fera davantage appel à la sous-traitance et à l’alternance. Aucun licenciement sec n’est cependant prévu.

En 2013, Peugeot a vendu 79 000 scooters, soit 8,2% de plus qu’un an plus tôt, mais presque trois fois moins qu’au début des années 2000. « L’activité n’a plus la taille critique compte tenu de la baisse de ses marchés», souligne le groupe. Le développement de la sous-traitance, ainsi que le partenariat avec Mahindra  « sont autant d’opportunités pour sécuriser l’avenir de Peugeot Scooters et donner un futur industriel au site de Mandeure », a indiqué Frédéric Fabre, le directeur général de Peugeot Scooters. Cela semble surtout une bonne opération pour Mahindra&Mahindra qui met la main sur un savoir-faire et une marque reconnus.