Les mois se suivent et ne se ressemblent pas sur le marché automobile. Après une hausse de 6,3% en septembre sur un an, les ventes de voitures neuves se sont repliées de 3,8% en octobre, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Sur les dix premiers mois de l’année le marché reste cependant en hausse de 1,4%.

Au total 160.162 voitures particulières neuves ont été immatriculées le mois dernier contre 166.495 en octobre 2013 qui comptait le même nombre de jours ouvrés. La fréquentation en hausse lors du Mondial de l’Automobile - 1,2 million de visiteurs- laissait espérer mieux. Mais l’effet Mondial pourrait se faire sentir davantage dans les chiffres du mois novembre compte tenu du décalage entre une vente et l’immatriculation du véhicule, qui seule entre dans les statistiques.

La performance des constructeurs français a été meilleure que celle de leurs concurrents étrangers. PSA Peugeot-Citroën enregistre un recul de 2,2% sur le mois d’octobre tandis que Renault limite la baisse à -0,4% grâce à sa marque à bas coûts Dacia qui reste dans le vert. Ils sont cependant sanctionnés ce lundi à la Bourse de Paris. Vers 10h50 Renault lâche 1% et Peugeot 1,4% sur un marché en baisse de 0,6%.