Renault caracole en tête des hausses du CAC 40 mardi matin après la publication de ventes en forte hausse en octobre en Europe. Ses immatriculations ont progressé de 10,5% sur un marché en hausse 6,5% d’après l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Son partenaire japonais Nissan a quant à lui vu ses immatriculations bondir de 21,3% mais sa part de marché reste faible sur le Vieux Continent.

Renault bénéficie surtout de la performance de sa marque à bas coûts Dacia dont les ventes se sont envolées de 25% le mois dernier dans l’Union européenne (+28% depuis le début de l’année). Dacia représente désormais un quart des ventes du groupe sur ce marché et se rapproche en nombre d’immatriculations de Nissan. Elle permet à Renault de tirer son épingle du jeu y compris sur les marchés où la reprise reste incertaine, comme en France où les ventes de voitures neuves ont reculé de 3,8% le mois dernier.

PSA en revanche a plus de mal à profiter de l’embellie du marché automobile européen. Les ventes du numéro un français n’ont progressé que de 1,1% le mois dernier en Europe et de 4,4% depuis le début de l’année, en retard sur le marché (+6,1% depuis le début de l’année).

Vers 11h, les deux titres sont en hausse à la Bourse de Paris, Renault s’adjugeant 1,9% et Peugeot 1%.