A l’occasion de son « Investor day » organisé à Compiègne dans son nouveau centre de R&D, Plastic Omnium a dévoilé mardi de nouveaux objectifs à moyen terme. Le spécialiste des systèmes de stockage et d'alimentation en carburant et des pare-chocs vise un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros en 2018 contre 5,3 milliards estimés en 2014.

Cette croissance deux fois supérieure à celle du marché automobile mondial passe par l’ouverture de 20 usines dans le monde, dont 12 en Asie. Plastic Omnium prévoit ainsi d’investir 1,7 milliards d’euros sur la période 2014-2018, contre 1 milliard sur la période 2009-2013, afin d’élargir un dispositif industriel « actuellement bien saturé ».

Les lignes de produit actuellement en développement, tels que les hayons en plastique et les pièces en composite et fibres de carbone, ou encore le système de réduction des émissions polluantes (DINOx-SCR), généreront un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2018, affirme le groupe.

Ces investissements s’accompagneront d’une gestion rigoureuse des coûts industriels et projets, « qui continuera de placer la profitabilité de Plastic Omnium dans le ‘benchmark’ de l’industrie des équipementiers automobiles », ajoute-t-il. En 2013 Plastic Omnium a affiché une marge opérationnelle de 7,7%, légèrement supérieure à la moyenne du secteur (7,5%).