En hausse de respectivement 27% et 31% depuis le début de l’année, Valeo et Faurecia peuvent-ils aller plus haut en bourse ? Pour les analystes de Goldman Sachs la réponse est oui. Le courtier a relevé mercredi ses recommandations et objectifs de cours sur les deux principaux équipementiers automobiles français.

Faurecia, filiale à 51% de PSA, va enregistrer cette année des améliorations structurelles de ses activités en Amérique du Nord et profiter dans le même temps du démarrage du nouveau cycle en Europe, explique-t-il. D'où une recommandation d'achat et un objectif de cours relevé à 46,6 euros (contre 39,9 euros précédemment). Par ailleurs « les transactions récentes laissent entrevoir une possible consolidation dans le secteur automobile et Faurecia semble bien positionné pour de telles opérations », souligne Goldman Sachs qui voit le groupe comme une cible potentielle.

Concernant Valeo, Goldman Sachs explique que le groupe « a su surprendre par sa capacité à générer de la croissance ces deux dernières années et, plus encore, à donner confiance dans sa capacité à dépasser la croissance de la production automobile, avec son solide carnet de commandes ». La croissance devrait rester soutenue au cours des prochaines années notamment en Chine, le premier marché de Valeo. « Nous pensons que le marché devrait soutenir le titre en l'absence d'alerte sur sa croissance », ajoute le broker qui a porté son objectif de cours sur la valeur de 106 à 130 euros et a retiré de sa liste des valeurs européennes à vendre en priorité.

Vers 14h50 les deux titres prennent plus de 1% sur un marché parisien en hausse de 0,4%.