Renault profite à plein de la reprise du marché automobile européen. En avril le groupe de Boulogne Billancourt a enregistré un bond de 14,9% de ses immatriculations par rapport au même mois de 2014, contre seulement +2,1% pour PSA. La marque au losange (+15%) a fait légèrement mieux que Dacia (+14,5%) mais cette dernière pâtit d’une base de comparaison élevée liée à ses performances de l’année écoulée. Quoiqu’il en soit Renault affiche la plus forte croissance parmi les constructeurs généralistes depuis le début de l’année, avec Fiat.

La reprise qui pointe en zone euro ouvre des perspectives plutôt favorables aux constructeurs généralistes européens. Avec 1,2 million d’immatriculations dans l’Union européenne et l’AELE (Suisse, Norvège et Islande) le marché affiche son meilleur mois d’avril depuis 2009. « Tous les grands marchés ont contribué positivement à la croissance globale, particulièrement l'Italie (+24,2%), qui a affiché une croissance à deux chiffres, suivie par l'Allemagne (+6,3%), le Royaume-Uni (+5,1%), l'Espagne (+3,2%) et la France (+2,3%) », précise l'Association des constructeurs européens d'automobiles dans un communiqué.

Sur les quatre premiers mois le marché automobile européen affiche une hausse de 8,2%, avec notamment un rebond de 23,9% en Espagne.