+15%. C’est la hausse des ventes de pneumatiques en septembre en Europe occidentale, selon Michelin. Le fabricant français observe une accélération du marché de la « première monte », autrement dit les pneus équipant les voitures à leur sortie d’usine. Ces chiffres confirment la bonne santé du marché automobile européen à quelques jours de l’ouverture du salon automobile de Francfort où constructeurs et équipementiers présenteront leurs dernières nouveautés.

En août les ventes de voitures neuves ont bondi de 11,5%, a également annoncé l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) mardi. Depuis le début de l’année les nouvelles immatriculations affichent un rebond de 8,6%, tirées par l’Espagne et l’Italie et dans une moindre mesure par la France et l’Allemagne.

Pour Michelin, qui réalise 40% de ses ventes en Europe (35% en Amérique du nord) c'est une bonne nouvelle. Le groupe devrait pouvoir ainsi surmonter les difficultés de certains marchés émergents, en particulier le Brésil, la Russie et surtout la Chine où les ventes de pneus de remplacement ont tout de même grimpé de 10% en septembre. En revanche la baisse des cours des matières premières limite le potentiel de hausse des prix. 

Compte tenu de tous ces éléments les analystes affichent un certain optimisme quant aux perspectives commerciales et boursières du groupe. L'objectif de cours moyen, à 103,18 euros, fait apparaître un potentiel de hausse de 25% par rapport aux cours actuels.