Michelin occupe la première place du classement pour la deuxième année consécutive. « Avec un score de 81,5, le groupe a construit un solide lien de confiance avec les Français » précise le Reputation Institute.

Le top 3 est ensuite complété par Airbus et Saint-Gobain.

Trois nouvelles entreprises font leur apparition dans le top 10, à savoir Saint-Gobain, Air Liquide et Accor.

Les trois sociétés qui arrivent en bas du classement des 40 entités qui composent l’indice phare de la place parisienne sont Société Générale, Vivendi et ArcelorMittal. Ces dernières ont été marquées par l’actualité médiatique.

Dans l’étude du Reputation Institute, la responsabilité sociétale des entreprises est l’un des principaux leviers de la réputation. Le poids des dimensions RSE représente 43,2% dans la construction de la réputation.

Les entreprises qui obtiennent le meilleure scoring sont celles qui ont su proposer un projet fédérateur.

Cette étude a été réalisée à partir d’une enquête menée au premier trimestre 2017 auprès d’un échantillon grand public de 4150 personnes âgées de 18 ans et plus. Seules les personnes qui se déclarent « familiers » avec une entreprise donnent leur opinion sur cette dernière. La réputation est mesurée sur des items émotionnels (confiance, estime, admiration, a priori positif). Elle est expliquée par sept dimensions rationnelles qui mesurent la capacité d’une entreprise à répondre à l’attente de ses publics : produits et services, innovation, employeur, gouvernance, citoyenneté, leadership et performance financière.