La performance est digne d'une start-up. Et pourtant, elle vient d'une entreprise tout ce qu'il y a de plus industrielle. Plastivaloire, spécialiste des pièces plastiques complexes pour l'automobile notamment, a vu sa capitalisation boursière franchir les 500 millions d'euros lundi, soit une hausse de 1000% en cinq ans. Vers 15h45 le titre gagne 7,8% à 22,6 euros après la publication de résultats semestriels en forte hausse.

Sur les six mois clos fin mars, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 311 millions d'euros, en hausse de 9,1% sur un an. Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) ressort à 40,4 millions d'euros, soit une marge de 13%. "Ce niveau de performance record traduit un ensemble de facteurs positifs reposant sur une stricte maîtrise des approvisionnements et des coûts fixes ainsi qu'un levier opérationnel qui joue à plein", commente Pierre Vaurice, analyste chez Midcap Partners. Le levier joue également sur le bénéfice net, qui s'étoffe de 42% à 20,2 millions.

Toutes les divisions (automobile, produits grand public, outillage) ont affiché une performance positive au premier semestre. A elle seule l'activité automobile a enregistré une progression de 10% de son chiffre d'affaires, à 230 millions d'euros. Cela "valide la stratégie de positionnement à valeur ajoutée du Groupe et le renforcement des contrats avec les constructeurs premium, notamment allemands", souligne Plastivaloire qui a par ailleurs confirmé son objectif d’un chiffre d’affaires global supérieur à 615 millions d'euros en 2016-2017 et d'une marge Ebitda "autour de 12%".

Acquisitions à l'étude

A l'image d'autres équipementiers automobiles tricolores (MGI Coutier, Mecaplast notamment), Plastivaloire s'est fortement internationalisé ces dernières années en rachetant notamment l'allemand Karl Hess, fournisseur d'Audi, Mercedes ou encore BMW, et en s'implantant sur de nouveaux marchés comme la Turquie et le Mexique. Les résultats publiés aujourd'hui renforcent sa marge de manœuvre pour de nouvelles acquisitions, selon Midcap Partners. "Plastivaloire continue (..) d'étudier régulièrement avec sélectivité des dossiers potentiels d'acquisitions, qui pourraient venir renforcer ou compléter les positions du groupe notamment auprès de clients premium", a confirmé le groupe.

Midcap Partners a revu à la hausse son conseil sur le titre à "achat" contre "neutre", avec un objectif de cours de 24 euros. De leur côté, les analystes de Portzamparc ont placé sous revue leur recommandation, jusqu'ici à "renforcer", pour prendre en compte cette "publication de qualité". Les deux bureaux d'étude se montraient jusqu'ici prudents sur le titre, jugeant le potentiel de hausse limité. Rappelons que Plastivaloire a divisé par huit la valeur nominale de ses actions début mai afin d’améliorer la liquidité du titre et de faciliter la participation de nouveaux actionnaires individuels.