Le producteur de matériaux de construction Imerys a indiqué que son chiffre d'affaires a dépassé 3,65 milliards d'euros en 2011, soit une croissance de près de 10% par rapport à l'exercice précédent. Le groupe a aussi confirmé son objectif d'une croissance du résultat courant net supérieure à 20% en 2011. Il doit publier ses résultats annuels définitifs le 15 février prochain.

L’entreprise a par ailleurs présenté ce jeudi son plan stratégique 2012-2016. Sur cette période, Imerys prévoit de dégager en moyenne une croissance organique supérieure à celle du produit intérieur brut mondial. Il compte notamment investir dans la Recherche et Développement (R&D), avec un budget de 60 millions d'euros en 2012. A horizon 2016, le groupe attend un chiffre d'affaires additionnel de près de 700 millions d'euros en produits nouveaux.

Ce jeudi vers 11h50, le titre Imerys bondissait de près de 6%, soit la plus importante progression sur le SBF 120, à 40,15 euros, alors que le marché parisien était en hausse de 0,94%, à 3 234 points. Sur un an, la valeur a abandonné plus de 23%.

Le fabricant de matériaux de construction veut également accélérer son développement dans les pays émergents qui représentent déjà près de 27% de son chiffre d'affaires consolidé. 'L'Inde, la Chine et le Brésil, qui génèrent à eux trois plus de 400 millions d'euros d'activité, sont des pays appelés à jouer un rôle moteur dans cette stratégie qui conjuguera croissance interne, acquisitions et partenariats', estime le groupe français.

Sur le front de la croissance externe, Imerys prévoit des acquisitions ciblées et entend suivre des critères de retour sur investissement visant un taux de rentabilité interne supérieur à 15% pour ses projets de développement internes et externes.