Les nuages s’accumulent pour Bouygues. Après l’échec de sa tentative de rachat de SFR au premier trimestre, le groupe connaît un tassement de ses marges en France où il réalise les deux tiers de son chiffre d’affaires.

Dans le BTP tout d’abord, « le marché français a été plus difficile au premier semestre 2014 avec un ralentissement des commandes publiques à la suite des élections municipales, en particulier dans la Route, la raréfaction des très grandes affaires et un attentisme renforcé sur le marché du Logement », indique le groupe dans un communiqué. Sur le marché de la téléphonie ensuite, Bouygues Telecom a vu ses comptes passer dans le rouge avec une perte de 41 millions. Cette perte est due « à la poursuite du repricing du parc de clients Mobile » vers des offres moins chères. Enfin la Coupe du Monde a pesé plus que prévu sur les comptes de TF1 dont le résultat opérationnel courant a chuté.

« A l’aune de la contraction des marges au deuxième trimestre, les attentes devraient baisser sur l’Ebit en 2014-2015 » estime le courtier Oddo Securities dans une note.

Vers 12h, le titre cède 0,1% sur un marché parisien en baisse de 0,6%.