Les négociations entre l’Etat et les sociétés autoroutières pourraient déboucher sur un gel des tarifs des péages pour 2015. D’après les informations de l’association 40 Millions d’automobilistes, le gouvernement devrait annoncer dans les heures à venir ce gel, une première depuis la privatisation des autoroutes entre 2002 et 2005.

« Si cette décision devait se confirmer, ce serait une première victoire» écrit Pierre Chasseray, délégué général de 40 Millions d’Automobilistes. Cependant l’association espère que ce gel ne se traduira pas par une répercussion à la hausse des tarifs au 1er février 2016.

Vers 13h50, les titres de Vinci et Eiffage, deux des principaux exploitants d’autoroutes en France, baissent respectivement de 3% et 3,7%.

Selon la règle de calcul en vigueur les prix des péages devraient augmenter en moyenne de 0,57% dès le 1er février. D’autres hausses étaient prévues notamment pour compenser l’augmentation de redevance domaniale. Après avoir menacé de dénoncer les concessions autoroutières au 31 décembre 2014, le gouvernement s’était ravisé et avait entamé des discussions avec les sociétés concernées.