Grand Paris, gros contrats pour Bouygues et Vinci. Les deux géants français du BTP ont remporté les lots 4 et 5 de la future ligne 15 du métro, soit des contrats de près d'un milliard d'euros chacun. Le cinquième des huit marchés de la Ligne 15 Sud, d’un montant de 926 millions d’euros (hors taxes), a été attribué à un groupement d'entreprises emmené par Vinci Constructions, a annoncé lundi 20 février la Société du Grand Paris. Il réalisera les travaux de génie civil du tronçon compris entre les gares Fort d’Issy – Vanves – Clamart Villejuif Louis-Aragon.

Au début du mois la Société du Grand Paris avait attribué le tronçon situé entre les gares Villejuif Louis-Aragon et Créteil l’Échat à un consortium composé de Bouygues Travaux Publics, en qualité de mandataire, et de deux filiales de Vinci, Soletanche et Bessac. Ce contrat se monte à 968 millions d'euros. L'attribution du lot n°5 "porte à près de deux milliards le montant des engagements de la Société du Grand Paris sur la Ligne 15 Sud cette année", a commenté Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris. Les trois derniers lots seront attribués d'ici à la mi-mai 2017, a-t-il ajouté.

La Ligne 15 du "Grand Paris Express" reliera 22 communes de la proche banlieue parisienne. Elle doit permettre de désengorger le réseau de transport existant en facilitant notamment les liaisons de banlieue à banlieue. Le tronçon Sud entre le Pont de Sèvres et Noisy-Champs sera le premier mis en service, normalement en 2022. D'autres lignes (16, 17,18) seront construites, d'ici à 2030, afin de relier des villes plus éloignées du centre de la capitale tandis que certaines lignes existantes (11, 12 et 14) seront prolongées. Le coût total de ces chantiers est estimé entre 25 et 30 milliards d'euros.