Le propriétaire des radios NRJ, Nostalgie ou encore Chérie FM a fait état de résultats en nette amélioration au titre du premier semestre 2010. Le bénéfice net part de NRJ Group a ainsi atteint 9,8 millions d'euros contre 3 millions enregistrés à la même période en 2009, tandis que le résultat opérationnel courant s'est établi à 19,1 millions d'euros, en hausse de 80,2% en glissement annuel.

Cette bonne performance a été enregistrée «malgré l'impact négatif lié à l'arrêt de la comédie musicale «Cléopâtre» dont les dernières représentations ont été données en janvier 2010», a affirmé le groupe dans un communiqué de presse publié lundi. Notons en effet que le chiffre d'affaires a enregistré une baisse de 0,6%, pénalisé par la fin de la comédie musicale en janvier dernier. La perte a été plus précisément compensée par «la croissance importante du résultat opérationnel courant des activités média en France (Médias Musicaux et Evénementiel et Télévision)», a expliqué le groupe.

Le chiffre d'affaires du pôle Média Musicaux et Evénementiel a en effet progressé de 1% à 99,1 millions d'euros. Une croissance qui «intègre la hausse de 2,7% de l'activité radio en France», a précisé le NRJ Group, qui s'est par ailleurs réjoui de conserver sa place de premier groupe radio en France sur la période avril-juin 2010.

Le chiffre d'affaires du pôle Télévision a pour sa part crû de près de 51% à 29,9 millions d'euros. Le pôle a ainsi divisé par deux sa perte opérationnelle courante à 4,4 millions d'euros contre 9,7 millions d'euros un an auparavant.

S'agissant des perspectives de croissance, NRJ Group prévoit de poursuivre la progression de ses recettes publicitaires en France «avec une croissance de ses ventes en radio et un fort développement en télévision par rapport à la même période en 2009.»

Aussi bien en radio qu'en télévision, le groupe compte également continuer le travail déjà engagé, avec quelques innovations dont la création d'une nouvelle chaîne : «le groupe se portera candidat auprès du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel à la création d'une nouvelle chaîne nationale en télévision terrestre gratuite : Cherie HD, une chaîne en haute définition qui visera un public féminin et familial», a-t-il indiqué dans le communiqué.

Enfin, NRJ Group a dit maintenir ses efforts au second semestre, «afin de maîtriser le niveau des charges de ses activités historiques ainsi que la hausse des charges de ses activités en développement.»

Vers 9h27, le titre NRJ Group gagnait 1,28% dans un marché parisien en baisse de 1,10%.