Dans un communiqué publié ce lundi, le groupe français Publicis a annoncé qu’il va faire une nouvelle acquisition dans le numérique en rachetant l’agence allemande Digital District, spécialiste de la définition et de la réalisation de stratégies de communication numériques. Les conditions financières de ce rachat n’ont pas été révélées.

Cette agence, basée à Düsseldorf en Allemagne et fondée en 2002, va rejoindre le réseau Publicis Healthcare Communications Group (PHCG), et sera intégrée dans la division numérique de celui-ci. Digital District propose des 'solutions de communication interactive innovantes, notamment la gestion numérique des marques, la gestion de contenus, les stratégies de commerce électronique, les médias sociaux, le Web 2.0 et le marketing en ligne'.

Renforcer l’offre numérique en Europe

L’agence allemande compte parmi ses clients des marques comme AstraZeneca, Siemens, Bellicon, Weleda, ou encore Sara Lee. Pour Publicis, cette acquisition manifeste sa volonté d’investir dans le domaine du numérique tout autant que dans celui de la santé. 'Vu la puissance de l’outil Internet pour les marques de soins et de médicaments, le conseil en marketing et en communication numérique jouera un rôle croissant pour les entreprises pharmaceutiques et les institutions proches de ce secteur', explique le groupe français.

Fin novembre, Publicis avait indiqué qu'il allait acquérir trois agences 'affiliées de longue date', Publicis Roumanie, Focus Advertising et Publicis Events. Le même mois, le groupe français avait racheté Eastwei Relations, 'l'une des premières agences conseils indépendantes de Chine, spécialisée en relations publiques et communication stratégique'. Le groupe chinois compte parmi ses clients IKEA, Sony, Singapore Tourism Bureau et Porsche.

Ce lundi vers 14h25, le titre Publicis progressait de 0,91%, à 37,59 euros, dans un marché parisien en hausse de plus de 1%.